Le parlement bruxellois examine deux propositions relatives à la reconnaissance de l'Etat palestinien

11/12/14 à 15:14 - Mise à jour à 15:14

Source: Belga

Le parlement bruxellois a décidé jeudi matin de modifier son ordre du jour (deux journées successives de débats essentiellement consacrés au budget 2015 de la Région-capitale) pour se pencher en urgence sur deux propositions de résolution relatives à la reconnaissance de l'Etat palestinien.

Le parlement bruxellois examine deux propositions relatives à la reconnaissance de l'Etat palestinien

Le chef du groupe socialiste Philippe Close © Belga

L'organisation des deux séances plénières avait déjà dû être adaptée en fonction de l'organisation, vendredi, des funérailles de la reine Fabiola, en l'honneur de laquelle les députés bruxellois ont observé jeudi une minute de silence.

Sous la pression de l'opposition MR, la question de la reconnaissance de l'Etat palestinien a été ajoutée au travaux. Les libéraux ont demandé, à l'entame des travaux jeudi, une modification de l'ordre du jour pour ouvrir le débat et le vote sur leur proposition de résolution, élaborée dans le droit fil de celle adoptée à l'échelon fédéral. Le chef du groupe socialiste Philippe Close (PS) a quant à lui plaidé pour la recherche d'un consensus aussi large que possible dans ce dossier. Les socialistes ont déposé une autre résolution sur la table.

Contrairement à la proposition libérale qui prône une reconnaissance "au moment qui sera jugé opportun" en fonction de plusieurs éléments, la proposition co-signée par des élus PS, sp.a, FDF, cdH, CD&V, Ecolo et Groen soutient une reconnaissance immédiate. Après une suspension de séance, il a été décidé de procéder à l'examen des deux propositions en urgence. Le débat sera ouvert en commission jeudi, à partir de 16 heures.

En savoir plus sur:

Nos partenaires