Le fondateur de Médiapart dénonce un "appauvrissement démocratique"

13/07/10 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Le Vif

Interrogé lors de l'émission matinale de La Première aujourd'hui, le journaliste français Edwy Plenel, fondateur de Médiapart, le site internet d'information à l'origine des révélations de l'ex-comptable de Liliane Bettencourt, dénonce un appauvrissement démocratique de la justice et des médias français.

Le fondateur de Médiapart dénonce un "appauvrissement démocratique"

© Reuters

Le journaliste a commenté la situation actuelle en France : " Dans ce cadre, non seulement on n'a pas de juge indépendant (le juge qui enquête n'est pas un juge mais un procureur, dépendant du pouvoir exécutif, lié à la présidence de la république actuelle) ; deuxièmement, on n'a même pas de commission d'enquête parlementaire (ça a été refusé à l'opposition) ; troisièmement, on est dans un pays où le président de la république peut, sur un simple claquement de doigt, décider comment il va répondre, choisir son heure, sa chaîne, son intervieweur, sa durée, sans conférence de presse, sans journaliste contradicteur ou un petit peu plus incisif. Et le jour même (tout cela est dans une ironie un peu sombre) où est confirmée la nomination par lui-même du patron de l'audiovisuel public : l'interview s'est d'ailleurs terminée de manière surréaliste où on a vu un président parler comme un DRH, un directeur du personnel ou un patron" qui explique son choix. "Sincèrement, tout ça nous ramène bien loin dans notre histoire et ce feuilleton met à l'épreuve la France dans son appauvrissement démocratique" a-t-il confié à Bertrand Henne, journaliste de Matin Première.

Le Vif.be

Nos partenaires