Le "communautarisme" à Molenbeek a "protégé" Abdeslam

21/03/16 à 10:03 - Mise à jour à 10:08

Source: Belga

La maire de Paris Anne Hidalgo a dénoncé lundi une "forme très communautariste d'organisation" de la commune bruxelloise de Molenbeek qui a "sans aucun doute protégé" Salah Abdeslam, seul survivant du commando auteur des attentats djihadistes du 13 novembre.

Le "communautarisme" à Molenbeek a "protégé" Abdeslam

La maire de Paris Anne Hidalgo. © Reuters

"Il y a des réseaux de solidarité familiaux, sûrement aussi de petite délinquance qui ont joué, l'enquête dira tout ça, je ne suis pas qualifiée pour avoir un jugement là-dessus. Ce qui est sûr, c'est que la forme très communautariste d'organisation de la ville de Molenbeek est un sujet", a déclaré Mme Hidalgo à la radio France Info, qui l'interrogeait sur les quatre mois de cavale d'Abdeslam.

"Sans aucun doute, c'est aussi cette forme-là qui a, entre guillemets, protégé non seulement l'auteur des attentats du 13 novembre mais aussi beaucoup d'autres avant", a poursuivi la maire de Paris.

"Ca nous pousse bien sûr à travailler, à réfléchir, à faire en sorte que ces formes très communautaristes d'organisation qui peuvent exister dans certaines villes soient combattues", a ajouté Mme Hidalgo.

Suspect-clé des sanglants attentats de Paris, Salah Abdeslam, en fuite depuis plus de quatre mois, a été capturé vendredi à Molenbeek. Il est désormais incarcéré dans la prison de haute sécurité de Bruges, dans l'attente d'un transfèrement en France contre lequel son avocat, Me Sven Mary, a commencé une bataille judiciaire.

Nos partenaires