Le 1er avril inspire la presse britannique

01/04/14 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Le Vif

Des Casques bleus déployés aux frontières de l'Écosse, du gaz de schiste exploité à Buckingham Palace: le 1er avril a déchaîné l'imagination des quotidiens britanniques. Florilège.

Le 1er avril inspire la presse britannique

© Reuters

"Les Nations unies préparent une mission de maintien de la paix aux frontières de l'Écosse dans l'hypothèse où le 'oui' l'emporterait lors du référendum sur l'indépendance du pays" en septembre, prédit The Independent. Pour éviter toute confusion avec la couleur des indépendantistes écossais, les Casques bleus traditionnels des soldats de l'ONU seront remplacés par des bérets violets, jugés "plus neutres". Selon le journal, les Nations unies craignent des affrontements "du style du film hollywoodien Braveheart, entre des milices ennemies de chaque côté de la frontière".

Le Daily Telegraph a de son côté imaginé la future pièce d'une livre sterling en cas de victoire du "oui" lors du référendum. Sur la photo publiée par le quotidien, le profil du Premier ministre écossais Alex Salmond remplace celui de la reine Elizabeth II.

The Guardian dévoile un projet supposé secret du gouvernement écossais: un changement du sens de la circulation de gauche à droite. 58.000 panneaux de signalisation devront être changés mais le plus difficile sera de passer la frontière. Pour aider les automobilistes venant d'Angleterre, une petite vidéo ludique mettant en scène des voitures Lego explique comment éviter les accidents.

Le tabloïd The Sun titrant "Frackingham Palace", affirme que la reine a donné son accord pour exploiter le gaz de schiste dans le jardin du palais de Buckingham.

The Daily Express annonce, photo à l'appui, que des poules élevées par un fermier de l'Ouest de l'Angleterre ont pondu des oeufs carrés.

Enfin, le leader nord-coréen, Kim Jong-Un, a interdit le boys band anglo-irlandais "One direction", tant que les membres du groupe n'auraient pas adopté sa coupe de cheveux, s'amuse The Mirror.

Nos partenaires