La mort de Ben Laden n'était "pas un assassinat"

12/05/11 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

Le ministre américain de la Justice, Eric Holder, a déclaré que la mort d'Oussama Ben Laden, tué par un commando américain il y a 10 jours, constituait "un acte de légitime défense nationale" et que sa reddition aurait été acceptée, si elle avait été "possible".

La mort de Ben Laden n'était "pas un assassinat"

© Image Globe

"Ce qui est arrivé à Ben Laden n'est pas un assassinat. L'opération (confiée à un commando) a été conduite de façon à éviter des victimes civiles", a expliqué M. Holder à la BBC. "Sa reddition aurait été acceptée si elle avait été possible, mais nous n'allions pas risquer de mettre en danger la vie des courageux SEALS (membres du commando qui a mené l'opération)", a-t-il souligné. Il s'agissait, a-t-il fait valoir, d'un "acte de légitime défense nationale."

"C'était une mission pour le capturer ou le tuer. Si une reddition s'était avérée possible, elle aurait été opérée. Mais nous avions avant tout à l'esprit la protection des forces qui sont intervenues" sur place.

"C'était un homme qui avait juré de ne jamais être pris vivant, il y avait des indications qu'il pouvait peut-être avoir des explosifs sur lui, qu'il pouvait y avoir des armes dans la pièce" où il se trouvait, a justifié M. Holder.

La photo de Ben Laden mort dans les mains d'élus américains

Alors que l'administration Obama refusait de divulguer les photos de la dépouille d'Oussama Ben Laden, le Congrès a annoncé que la CIA devait montrer cette semaine les documents en question à des élus.

Le sénateur républicain de l'Oklahoma James Inhofe a déclaré à la chaîne de télévision CNN avoir vu 15 clichés de Ben Laden mort. Ces photos prises immédiatement après sa mort sont "plutôt horribles", selon lui. "Un des projectiles est entré par une oreille et ressorti par un globe oculaire. Ou est entré par le globe oculaire et a explosé (...) le cerveau sortait de l'orbite, c'était plutôt horrible", a commenté le sénateur. L'élu a assuré n'avoir aucun doute sur l'identité du mort. "Absolument, aucun doute là dessus. Je les ai vues. C'était lui".

Le représentant démocrate Dutch Ruppersberger, plus haut représentant démocrate à la commission du Renseignement de la Chambre, devait lui se rendre au siège de la CIA à Langley en Virginie (est), près de Washington ce mercredi ou jeudi, a indiqué sa porte-parole Heather Molino. Le président de la commission, Mike Rogers, a déjà vu les photos à la CIA le 2 mai dernier.

D'autres élus des deux chambres, des commissions du Renseignement et de la Défense, et ont été invités à voir ces photos d'Oussama Ben Laden, a-t-on indiqué au Congrès. Pour sa part, le sénateur républicain John McCain a indiqué mardi à des journalistes qu'il n'avait pas l'intention d'aller voir les photos au siège de la CIA car, a-t-il affirmé, "j'ai déjà vu assez de morts dans ma vie".

Le Vif.be, avec L'Express.fr et Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires