L'opposition au Traité Transatlantique provoque des manifestations à travers le monde

18/04/15 à 19:51 - Mise à jour à 20:10

Source: Belga

Plusieurs centaines de manifestations étaient prévues samedi à travers le monde, en particulier en Allemagne où plusieurs milliers de personnes sont descendues dans la rue, contre les accords de libre-échange à l'image de celui négocié entre les Etats-Unis et l'Union européenne.

L'opposition au Traité Transatlantique provoque des manifestations à travers le monde

Activistes protestants contre le traité transatlantique, ou Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP) © Reuters

A Bruxelles, quelque 2.000 personnes ont manifesté. Principale cible des manifestants: l'accord TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership - en français TAFTA), dont le prochain round de négociations débute lundi à New York, et qui vise à supprimer les barrières douanières et règlementaires entre les Etats-Unis et l'Europe. Ses opposants redoutent qu'il ne débouche sur une dérèglementation généralisée et un recul du champ d'action des gouvernements.

L'appel de samedi -lancé par un collectif international d'associations, ONG, syndicats, partis politiques, et relayé dans 45 pays- prévoyait quelque 750 actions, rassemblements ou manifestations dans le monde entier.

En Allemagne, où le TTIP déchaîne les passions, il a connu un écho particulier: selon une porte-parole d'Attac Allemagne, "plusieurs dizaines" de milliers de personnes manifestaient samedi après-midi dans le pays, avec 230 actions organisées dans 170 "villes et villages". Outre le TTIP, l'appel à manifester visait d'autres accords en préparation, comme celui sur le commerce des services (ACS ou TISA en anglais) ou celui entre l'UE et le Canada (Accord économique et commercial global, CETA). Des actions (rassemblements, stands d'information, tractages...) devaient avoir lieu en Europe (France, Espagne...) mais aussi aux Etats-Unis, en Amérique latine (Brésil, Colombie...), en Afrique (Burkina Faso, Zimbabwe...), au Pakistan ou encore au Bangladesh.

Nos partenaires