L'imprimante 3D africaine à base de déchets recyclés

04/05/15 à 13:53 - Mise à jour à 13:52

Source: Le Monde

Le projet a abouti en 2013. Il a depuis raflé de nombreux prix à travers le monde et offre un grand nombre de possibilités d'exploitation.

L'imprimante 3D africaine à base de déchets recyclés

La W.Afate 3D. © Capture d'écran Le Monde

Sénamé Koffi Agbodjinou, architecte et anthropologue togolais, a présenté fin avril la W.Afate 3D fabriquée avec des déchets électroniques recyclés, rapporte Le Monde. Un projet qui a raflé de nombreux prix à travers le monde. Elle est capable de produire des pièces en plastique de tous genres utiles au quotidien.

"En Afrique, nous sommes très dépendants de tout ce qu'on consomme", explique Sénamé Koffi Agbodjinou. Les Africains sont par exemple obligés d'acheter leurs prothèses médicales à un coût très élevé, car ils ne savent pas les produire eux-mêmes. Le potentiel d'une imprimante 3D est donc très grand, selon lui.

Selon lui, c'est la première fois que l'Afrique a accès à une technologie en même temps que l'Occident. "De plus, une technologie dont on dit qu'elle sera la source de la prochaine révolution industrielle".

Aujourd'hui, il existe une dizaine de ces modèles d'imprimante 3D. Elles sont actuellement mises à l'essai dans des écoles et des cyber-cafés de Lomé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires