L'Etat islamique affirme avoir décapité David Haines

14/09/14 à 08:17 - Mise à jour à 15/09/14 à 07:29

L'Etat islamique (EI) revendique, dans un message vidéo, avoir décapité l'otage britannique David Haines, selon l'institut SITE, basé aux Etats-Unis, qui traque le terrorisme islamiste sur internet.

L'Etat islamique affirme avoir décapité David Haines

David Haines © thesun.co.uk

UPDATE 12h50 : La vidéo de la décapitation de l'otage David Haines est "authentique"

La vidéo dans laquelle l'Etat islamique (EI) revendique l'exécution par décapitation de l'otage David Haines est "authentique", a annoncé dimanche le ministère britannique des Affaires étrangères. "Tout montre que la vidéo est authentique et nous n'avons pas de raison de croire qu'elle ne l'est pas", a déclaré un porte-parole du ministère.

David Haines avait été enlevé dans le nord de la Syrie en mars 2013 alors qu'il travaillait dans le cadre d'une intervention humanitaire de l'ONG française ACTED.

Ces derniers jours, les proches du Britannique menacé de mort ont tenté d'entrer en contact avec l'Etat islamique pour demander sa libération, mais les jihadistes n'ont pas répondu à leur appel, rapportent plusieurs médias dans la nuit de dimanche à lundi.

Lors d'une réunion de crise convoquée la semaine dernière à Londres, David Cameron avait assuré que Londres travaillait "dur pour assurer la sécurité des citoyens britanniques" et allait "continuer à faire son possible pour protéger le pays et la population de ces terroristes barbares".

Comme lors des exécutions précédentes des journalistes américains James Foley et Steven Sotloff, l'otage britannique adresse un message à la caméra avant d'être décapité. Il y déclare tenir David Cameron pour "entièrement responsable" de son exécution avant de faire allusion à la participation "volontaire" du Royaume-Uni dans la coalition anti-jihadistes que les Etats-Unis ont mise en place ces derniersjours.

David Cameron condamne "un meurtre infame"

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a condamné la décapitation présumée de l'otage David Haines par les jihadistes de l'Etat islamique. Si la mort du Britannique n'a pas encore été confirmée de source officielle, le Royaume-Uni a indiqué travailler "urgemment" à sa vérification.

"Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour retrouver les responsables de cet acte infame et les traduire en justice", a déclaré M. Cameron, qui a convoqué une réunion de crise du "comité Cobra", chargé de répondre à des situations d'urgence, rapporte la BBC.

Les jihadistes de l'Etat islamique ont déjà revendiqué l'exécution sommaire par décapitation de deux journalistes américains, James Foley et Steven Sotloff. L'Etat islamique avait déjà menacé d'exécuter David Haines dans la vidéo qui montrait la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff, le 2 septembre dernier. De la même manière, dans la vidéo dans laquelle il prétend décapiter David Haines, l'EI menace de tuer un nouveau citoyen britannique: Alain Henning.

(Belga)

Les réactions

En savoir plus sur:

Nos partenaires