L'Etat de Rio au bord de la faillite à moins de deux mois des JO

23/06/16 à 11:17 - Mise à jour à 11:20

A quelques semaines des JO, l'Etat de Rio est en très mauvaise posture financière. C'est ce que son gouverneur, Francisco Dornelles, a signalé dans le journal Folha de São Paulo, y déclarant même l'état de calamité publique.

L'Etat de Rio au bord de la faillite à moins de deux mois des JO

© REUTERS

Conséquences: l'Etat brésilien ne serait pas en mesure de respecter les engagements financiers qu'il avait acceptés pour les Jeux olympiques qui s'y déroulent entre le 5 et le 21 août prochains. La situation financière de l'Etat de Rio est si lamentable que des problèmes de santé, de sécurité publique, dans les transports, sur l'environnement et dans l'enseignement pourraient aussi survenir. Les salaires des mois d'avril et de mai des fonctionnaires et retraités publics ont déjà d'importants retards de paiement. Le Brésil est actuellement confronté à une crise politique et médicale (due à la prolifération du virus Zika) sans précédent.

Dans la ville de Rio même, les infrastructures pour les JO en pâtissent aussi comme, la ligne de métro N°4, primordiale pour l'accès des spectateurs aux stades qui est toujours inachevée. Le bourgmestre de la ville de Rio, Eduardo Paes, de son côté assure que la ville tiendra ses engagements dans ce contexte.

Mais pour les médias locaux, ces annonces seraient plutôt des manoeuvres politiques pour obtenir le déblocage de fonds fédéraux. En effet, comme l'explique le site Express.be, selon la loi, l'État de Rio est parvenu à la limite de ses possibilités d'emprunt, et ce mouvement pourrait lui donner accès à un fonds d'urgence fédéral de 2,9 milliards de Réal (750 millions d'euros). La déclaration de banqueroute serait appuyée par le président intérimaire, Michel Temer.

En savoir plus sur:

Nos partenaires