L'ambassadeur américain à Séoul blessé dans une attaque

05/03/15 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Belga

L'ambassadeur des Etats-Unis en Corée du Sud, Mark Lippert, a été blessé par un homme armé d'une lame de rasoir jeudi à Séoul, selon la police et la télévision.

L'ambassadeur américain à Séoul blessé dans une attaque

Un policier devant l'ambassade américaine à Seoul. © REUTERS/Kim Hong-ji

La chaîne d'information YTN, citant des sources policières et des témoins, a indiqué qu'un homme armé d'une lame de rasoir dissimulée dans sa main droite avait attaqué Mark Lippert alors qu'il participait à une réunion autour d'un petit-déjeuner à l'Institut culturel Sejong dans le centre de Séoul.

Des images vidéo, prises aussitôt après l'attaque, montraient l'ambassadeur emmené précipitamment hors de l'immeuble, une main posée sur sa joue droite ensanglantée, l'autre main également maculée de sang.

M. Lippert, 42 ans, a été installé dans une voiture de police et transporté à l'hôpital. Son état est "stable", selon un porte-parole de l'ambassade.

Les membres des services de sécurité et des policiers se sont précipités sur l'assaillant, qui portait des vêtements coréens traditionnels et a lancé, selon les médias, un slogan contre la guerre quand il s'est attaqué au diplomate.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a appelé mercredi l'ambassadeur américain pour lui souhaiter un prompt rétablissement tandis que le département d'Etat a "condamné avec force" un "acte de violence" et a assuré que la vie de l'ambassadeur n'était "pas en danger".

Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont lancé des exercices militaires conjoints cette semaine, faisant monter la tension avec la Corée du Nord.

Près de 30.000 soldats américains sont stationnés en permanence en Corée du Sud et les Etats-Unis assureraient le commandement opérationnel en cas de conflit armé avec la Corée du Nord.

M. Lippert, un ancien assistant au secrétariat à la défense pour les affaires asiatiques, a pris ses fonctions à Séoul en octobre.

Selon des informations diffusées par la télévision, l'assaillant est connu des services de police et avait déjà attaqué l'ambassadeur du Japon à Séoul en 2010.

Nos partenaires