L'accord Turquie-Israël, un "signal d'espoir" pour le Moyen-Orient

27/06/16 à 13:35 - Mise à jour à 13:34

Source: Belga

Le secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, en visite en Israël et dans les Territoires palestiniens, a salué lundi l'accord israélo-turc comme un "signal d'espoir" envoyé à l'ensemble du Moyen-Orient, lors d'une rencontre à Jérusalem avec le président israélien.

L'accord Turquie-Israël, un "signal d'espoir" pour le Moyen-Orient

© EPA

M. Ban a dit voir dans l'annonce de la normalisation des relations israélo-turques "un important signal d'espoir pour la stabilité de la région" après que les deux pays ont officialisé la normalisation de leurs relations six ans après un assaut israélien sur un navire turc tentant de briser le blocus de Gaza qui avait tué 10 Turcs. Depuis la résidence du président Reuven Rivlin, M. Ban a également évoqué le conflit israélo-palestinien et les récentes violences meurtrières en Israël et dans les Territoires occupés qui, depuis octobre, ont tué plus de 200 Palestiniens et une trentaine d'Israéliens. "Les attaques au couteau, à la bombe et les fusillades n'apporteront rien car la violence n'est jamais une solution", a-t-il dit.

Il a de nouveau plaidé pour une solution à deux Etats, israélien et palestinien vivant en paix côte-à-côte, "seule option viable pour éviter un conflit sans fin et réaliser les aspirations légitimes des deux peuples". Car, a estimé M. Ban, "près de 50 ans d'occupation ont eu un impact dévastateur sur la vie des Palestiniens, sapé les espérances dans une solution pacifique au conflit et cela n'a pas assuré la sécurité aux Israéliens".

En savoir plus sur:

Nos partenaires