Italie : quand les enseignants doivent tout quitter pour travailler

23/09/16 à 15:20 - Mise à jour à 15:23

Source: Le Vif/l'express

Les enseignants précaires qui veulent être titularisés doivent accepter d'enseigner n'importe où. Et le plus souvent quitter le sud pour le nord, sans leur famille.

Pendant huit ans, elle a enchaîné les contrats à durée déterminée dans des écoles publiques siciliennes, à 100 km de chez elle. Aujourd'hui, c'est fini : Carmela, 43 ans, a enfin décroché une titularisation. Autrement dit, elle est " nommée " depuis le 1er septembre. Mais, pour obtenir ce graal, cette auxiliaire qui s'occupe d'élèves handicapés dans l'enseignement primaire classique a dû accepter de quitter sa Sicile pour partir enseigner à côté de Milan, à 1 400 km de sa maison, de ses amis, de sa famille, pendant trois ans. " Je vais essayer de trouver un studio pas cher, explique- t-elle au Vif-L'Express. Je ne gagnerai pas plus à Mil...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires