Italie : les archives des années de plomb divulguées

24/04/14 à 16:10 - Mise à jour à 16:10

Source: Le Vif

Des années 1960 aux années 1980, plus de 600 attentats ont fait des centaines de morts en Italie. Les archives de ces affaires judiciaires vont bientôt être accessibles au public.

Italie : les archives des années de plomb divulguées

© Reuters

Matteo Renzi, le chef du nouveau gouvernement italien, va rendre publique une série d'archives précieuses pour l'histoire des Italiens. Ces documents concernent la période des années 1960 aux années 1980, les fameuses "années de plomb". Durant cette période, le pays avait été touché par des enlèvements et une série d'attentats à la bombe.

1969, Piazza Fontana à Milan : 17 morts. 1969, Gare de Bologne : 85 morts. 1974, Piazza della Loggia à Brescia : 8 morts... Des dates ancrées dans l'histoire italienne. Et pourtant, le doute persiste encore sur les auteurs de certains de ces attentats terroristes. Un doute qui n'a jamais été éclairci par aucun des gouvernements italiens.

En déclassifiant ces documents, Matteo Renzi veut montrer le changement de cap de son gouvernement. Le président du Conseil explique notamment son geste par "un devoir de mémoire envers les citoyens et les proches des victimes". Il affirme mener une politique "de transparence et d'ouverture, contrairement à certains de mes prédécesseurs", ajoute-t-il.

De son côté, Beppe Grillo émet de sérieux doutes sur cette décision en avançant l'argument du "bluff médiatique". Il est vrai que les documents concernés n'étaient pas classés top secret, mais faisaient l'objet d'un haut niveau de surveillance. Malgré cela, ce geste est salué par les associations de victimes et un grand nombre de politiques.

Pendant près de vingt ans, des massacres et des attentats ont choqué et secoué l'Italie. Plus de 600 attentats ont été menés par des groupes terroristes d'extrême gauche et d'extrême droite. Ils ont fait plusieurs centaines de morts. Une période sombre que la population n'a pas oubliée.

La déclassification de ces documents va peut-être permettre l'ouverture de nouvelles procédures judiciaires et mener à l'interpellation d'éventuels suspects. Elle va également permettre de mieux comprendre cette époque où plusieurs figures importantes de l'Etat ont été mises en cause.

Nos partenaires