Israël et le Hamas déterminés à poursuivre leur guerre dans la bande de Gaza

03/08/14 à 09:14 - Mise à jour à 09:14

Source: Le Vif

Israël et le Hamas ont affiché samedi leur détermination à poursuivre la guerre dans la bande de Gaza, qui a fait près de 1.900 morts depuis son déclenchement le 8 juillet. Une délégation palestinienne est de son côté arrivée au Caire samedi pour discuter d'une trêve, en dépit du refus israélien d'envoyer une délégation en Egypte.

Israël et le Hamas déterminés à poursuivre leur guerre dans la bande de Gaza

© Belga

Israël et le Hamas ont affiché samedi leur Cette guerre est la plus meurtrière des quatre principaux conflits entre le Hamas et Israël. Selon un bilan communiqué samedi soir par les secours locaux, 1.810 Palestiniens, très majoritairement des civils ont été tués. Israël a perdu 63 soldats depuis le début des combats, et est sans nouvelle du sous-lieutenant Hadar Goldin. Des roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont tué trois civils en Israël.

"Nous avons promis depuis le départ le retour au calme pour les citoyens d'Israël et nous continuerons d'agir jusqu'à ce que nous ayons atteint cet objectif. Cela prendra aussi longtemps que nécessaire et nous emploierons toute la force requise", a déclaré M. Netanyahu devant la presse à Tel-Aviv.

"Nous poursuivrons notre résistance jusqu'à ce que nos objectifs soient atteints", a immédiatement répliqué le porte-parole à Gaza du mouvement islamiste palestinien, Fawzi Barhoum.

Côté israélien, "l'armée continue d'agir de toutes ses forces pour mener à bien ses missions, le retour au calme, la sécurité pour les citoyens d'Israël, tout en faisant très mal à l'infrastructure terroriste", a insisté le Premier ministre, qui s'exprimait au ministère de la Défense à Tel-Aviv.

"Nos forces armées sont en train d'achever la neutralisation des tunnels de Gaza" d'où le Hamas et ses alliés mènent des attaques au coeur de l'Etat hébreu, a-t-il précisé. Les opérations israéliennes portent "un coup à la stratégie déployée par le Hamas depuis des années au prix d'immenses efforts".

"Netanyahu veut faussement revendiquer une victoire de son gouvernement et de son armée", a répondu Fawzi Barhum dont le mouvement exige un retrait des forces israéliennes de la bande de Gaza et une levée du blocus israélien imposé depuis 2006.

Et "quand cette action contre les tunnels sera terminée, l'armée se préparera à poursuivre ses opérations avec notre sécurité pour seule préoccupation", a-t-il prévenu, sans donner plus de détails sur la mission susceptible d'être confiée aux soldats.

Creusés depuis la bande de Gaza pour déboucher en Israël, les tunnels auraient permis au Hamas "d'enlever et d'assassiner de nombreux citoyens en menant des attaques simultanées", a-t-il rappelé.

"Je veux remplir les objectifs que nous nous sommes fixés, que ce soit militairement, diplomatiquement --ce que je préfèrerais-- ou par un mélange des deux. Je préférerais évidemment la solution diplomatique, mais si on ne nous laisse pas le choix, nous utiliserons tous les moyens à notre disposition", a déclaré M. Netanyahu.

La délégation palestinienne arrivée en Egypte sera rejointe par des responsable du mouvement islamiste Hamas, au pouvoir à Gaza. Elle doit rencontrer des responsables égyptiens dimanche. L'envoyé américain au Moyen-Orient Frank Lowenstein est également attendu au Caire pour des discussions visant à mettre fin à ce conflit qui, en 26 jours, a fait plus de 1.800 morts Palestiniens et déplacé près d'un quart de la population de l'enclave palestinienne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires