Isabelle Balkani, une proche de Nicolas Sarkozy en garde à vue dans une enquête financière

21/05/14 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Le Vif

Isabelle Balkany, épouse d'un baron de la droite française et proche de l'ancien président français Nicolas Sarkozy, a été placée mercredi en garde à vue dans le cadre d'une enquête judiciaire de nature financière, a indiqué une source judiciaire.

Isabelle Balkani, une proche de Nicolas Sarkozy en garde à vue dans une enquête financière

© Image Globe

Cette garde à vue survient alors que l'UMP, principal parti d'opposition de droite, est engluée depuis plusieurs semaines dans différentes affaires, touchant notamment son président Jean-François Copé soupçonné de surfacturations au profit de proches.

Mme Balkany est l'épouse de Patrick Balkany, figure de l'UMP et député-maire de Levallois-Perret, en région parisienne.

Le motif de sa garde à vue n'a pas été explicité mais, en décembre dernier, une information judiciaire pour blanchiment de fraude fiscale avait été ouverte visant le couple Balkany, après des révélations d'un ancien allié politique, Didier Schuller, à des juges financiers.

Il avait remis plusieurs documents aux magistrats, dont des rapports de police de 1998 et 2001, ainsi qu'une attestation d'ouverture de compte en Suisse.

M. Balkany, réélu maire en mars et dont l'épouse est aussi la première adjointe à la mairie, est par ailleurs visé par une enquête pour "détournement de fonds publics". Il est soupçonné d'avoir utilisé un chauffeur de la mairie à des fins personnelles, notamment lors de vacances sur l'île antillaise de Saint-Martin.

De par son mandat de député, il bénéficie d'une immunité parlementaire, qui doit être levée avant toute mesure coercitive, comme une garde à vue ou un contrôle judiciaire accompagnant une mise en examen.

Patrick Balkany avait été condamné en 1996 à quinze mois de prison avec sursis et deux ans d'inéligibilité pour avoir utilisé trois employés municipaux exclusivement occupés à le servir dans son appartement et sa résidence secondaire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires