Il y a quarante ans disparaissait Franco

20/11/15 à 07:00 - Mise à jour à 11:36

Source: Le Vif/l'express

17 octobre 1975 : le Caudillo est victime d'une première attaque. Et maintenu coûte que coûte en vie jusqu'au 20 novembre. Dans les coulisses, les clans se déchirent autour de la succession. Récit d'une agonie.

A Madrid, le vendredi est réservé au Conseil des ministres. Ainsi l'a voulu le général Francisco Franco Bahamonde, le maître de l'Espagne depuis trente-six ans. Ce 17 octobre 1975, la situation au Sahara espagnol figure à l'ordre du jour. Préoccupé par le sort de la colonie en quête d'indépendance, le vieux tyran ne veut manquer à aucun prix le rendez-vous hebdomadaire au palais du Pardo. Il ne sait pas encore qu'il va entrer en agonie, que cette date marque le début d'un épuisant chemin vers la mort.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires