Hollande et Valls voués aux gémonies par le PS belge

04/12/14 à 13:13 - Mise à jour à 13:13

Source: Le Vif/l'express

Quand François Hollande a accédé à l'Elysée, il y a deux ans et demi, les socialistes belges étaient nombreux à louer ses qualités et à énumérer les similitudes qui le rapprochaient d'Elio Di Rupo.

Hollande et Valls voués aux gémonies par le PS belge

© Belga

Les temps ont changé. Le 29 novembre, au Grand Oral de La Première, Paul Magnette qualifiait le mandat du président français de "désastre". Auparavant, Eric Thiébaut, député fédéral PS, nous confiait qu'"Hollande a été un grand espoir, mais c'est devenu une immense déception. J'espérais que son arrivée à la présidence allait marquer le début d'un virage à gauche en Europe. Le problème, c'est que la gauche française reprend des recettes qui ne fonctionnent pas, comme l'austérité, la recherche de la compétitivité et de la croissance à tout prix."

Fabian Martin, conseiller communal à Namur et président de la fédération namuroise du PS, accuse lui aussi : "Le schisme qu'on voit chez les socialistes français découle d'un problème au niveau des idées. Ils font un pas à gauche, un pas à droite, alors même que contrairement à nous, Manuel Valls (NDLR : l'actuel Premier ministre français) et François Hollande ne doivent pas composer avec des partenaires de coalition du centre ou de droite."

En savoir plus sur:

Nos partenaires