Hammarskjold : La mort mystérieuse du secrétaire de l'ONU et les archives secrètes belges

18/04/18 à 09:00 - Mise à jour à 16:23

Source: De Morgen

Dag Hammarskjold a été tué le 18 septembre 1961. Son DC-6 s'était écrasé près de Ndola, en Rhodésie du Nord, l'actuelle Zambie, alors qu'il allait négocier un cessez-le-feu pour la province du Katanga. Des témoins ont évoqué la présence d'un ou plusieurs avions à réaction qui auraient pris en chasse l'avion avant de l'abattre. Un Fouga Magister, piloté par un Belge, est régulièrement cité lorsqu'on évoque cet évènement qui garde son mystère des décennies après les faits.

Pourquoi ? C'est le seul mot qu'on retrouve sur la couronne mortuaire de la famille du diplomate suédois, deuxième secrétaire général de l'ONU, qui a trouvé la mort à 56 ans le 18 septembre 1961 près de Ndola, en Rhodésie du Nord (actuelle Zambie). Il effectuait alors une mission de paix au Congo - ex-belge et nouvellement indépendant - et devait rencontrer Moïse Tshombe, le dirigeant du Katanga qui avait fait sécession du Congo et proclamé son indépendance. Une région qui intéressait pas mal de monde en raison des richesses cachées dans son sol. La Belgique, et ses alliés, mais aussi le Congo n'avaient pas l'intention d'abandonner ces riches mines de cuivre, d'or ou encore d'uranium.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires