Guantanamo: ouverture du premier procès sous Obama

11/08/10 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Le Vif

Le procès du Canadien, Omar Khadr, arrêté à 15 ans, s'est ouvert hier sur la base américaine de Guantanamo devant un tribunal militaire d'exception. C'est le premier procès pour crime de guerre de l'administration Obama.

Guantanamo: ouverture du premier procès sous Obama

© Reuters

Aujourd'hui âgé de 23 ans, le jeune homme qui a passé un tiers de sa vie dans les geôles de Guantanamo était présent à l'ouverture de l'audience, en costume occidental et cravate, pour une journée consacrée à la sélection du jury militaire chargé de déterminer s'il est coupable et s'il l'est de fixer sa peine.

L'avocat militaire de Khadr, Jon Jackson, le seul qu'il a accepté de garder pour sa défense, et les procureurs militaires vont interroger 15 officiers avant d'en sélectionner au moins cinq pour un procès prévu pour durer au moins trois semaines. M. Jackson a dénoncé "le premier procès d'un enfant-soldat de l'histoire moderne".

Lundi, le juge militaire en charge du dossier, Patrick Parrish a créé la surprise en déclarant recevables les "aveux" que le jeune Canadien a fait à Bagram puis à Guantanamo, selon lui sous la contrainte physique et mentale.

Un interrogateur avait notamment expliqué en mai à la cour avoir menacé de viol celui qui n'était alors qu'un adolescent, s'il n'avouait pas.

Omar Khadr est accusé d'avoir lancé la grenade qui a tué un soldat américain en juillet 2002 à Kost, en Afghanistan. L'adolescent a été grièvement blessé dans la bataille, perdant notamment l'usage de son oeil gauche. Il est le seul détenu de Guantanamo poursuivi pour "meurtre".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires