Grèce : l'agresseur néonazi porte plainte contre ses victimes

11/06/12 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Le Vif

L'élu grec néonazi Ilias Kasidiaris a porté plainte lundi contre les deux députées de gauche qu'il avait agressées la semaine dernière lors d'un débat télévisé, tandis que son procès pour complicité dans l'attaque armée d'un étudiant en 2007 a encore été ajourné.

Grèce : l'agresseur néonazi porte plainte contre ses victimes

© Image Globe

Elu le 6 mai lors d'une percée à 6,9% de sa formation Aube Dorée et de nouveau candidat pour les législatives du 17 juin, ce trentenaire reproche à ses victimes de l'avoir insulté. Il avait jeté un verre d'eau à l'une et frappé la seconde de trois coups au visage.

Accompagné au palais de justice par des gardes du corps, il a également porté plainte pour "détention illégale" contre la station de télé, dont des employés avaient tenté de le retenir après l'incident, et contre un journaliste présent à qui il impute une "incitation à abus de pouvoir" pour avoir téléphoné à une procureure pour demander qu'il soit poursuivi.

Cette dernière, qui a lancé contre lui des charges pour "tentative de grave dommage corporel", avait demandé son arrestation en flagrant délit, mais le délai de 48 heures fixé par cette procédure ayant expiré sans que la police ne l'arrête, Ilias Kasidiaris n'aura plus qu'à attendre une convocation du juge d'instruction.

La cour d'Athènes qui devait le juger lundi pour complicité dans le vol à main armée d'un étudiant en 2007 a par ailleurs à nouveau ajourné l'affaire, au 3 septembre, en l'absence de son avocat requis en province.

La pugnacité de l'activiste néonazi depuis son agression jeudi vise à tourner l'incident à son avantage alors que, selon les sondages, Aube dorée doit se maintenir au parlement le 17 juin en dépit d'un léger tassement de son score.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires