Gilad Shalit libéré après 5 ans

12/10/11 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Le Vif

Le gouvernement Netanyahu a conclu un accord sur la libération du soldat franco-israélien Gilad Shalit. Israël va échanger le jeune militaire retenu prisonnier depuis 5 ans contre plus d'un millier de de détenus palestiniens.

Gilad Shalit libéré après 5 ans

© EPA

Gilad Shalit était au centre de négociations autour d'échange d'otages parmi les plus tendues de l'histoire d'Israël.

Le jeune soldat, 19 ans à l'époque, avait été enlevé le 25 juin 2006 à la limite de la bande de Gaza lors d'un raid revendiqué par les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, et deux autres groupes armés palestiniens. Depuis, le Hamas n'avait autorisé aucune visite de la Croix-Rouge et le soldat était tenu au secret. Le Hamas avait uniquement accepté de transmettre une vidéo en octobre 2009, dans laquelle l'otage apparaissait lucide. Une vidéo qui avait été précédée d'un message audio et de deux lettres. Depuis, plus rien.

Une armée israélienne impuissante La libération de Gilad Shalit avait paru proche en 2009, après des négociations indirectes menées via l'Egypte et un médiateur allemand, qui prévoyaient l'échange du soldat contre un millier de détenus palestiniens. Mais elles n'avaient pas abouties en raison d'un désaccord sur l'identité des détenus concernés et le lieu où ils seraient relâchés, Israël se refusant à libérer en Cisjordanie des Palestiniens impliqués dans des attentats.

L'ex-chef d'état-major, le général Gaby Ashkenazi, avait pour sa part admis que l'armée n'était pas en mesure de libérer le soldat en lançant une opération de commando faute de pouvoir localiser son lieu de détention exact.

Libéré contre 1027 prisonniers palestiniens
Le gouvernement israélien, réuni en séance d'urgence, a entériné dans la nuit de mardi à mercredi par 26 voix contre trois l'accord pour échanger le soldat franco-israélien Gilad Shalit contre 1027 prisonniers palestiniens. "Je présente au gouvernement un accord qui ramènera Gilad Shalit sain et sauf à ses parents et à tout le peuple d'Israël dans quelques jours", a affirmé le Premier ministre Benjamin Netanyahu. "Cet accord a été paraphé jeudi et signé définitivement aujourd'hui", a-t-il précisé. M. Netanyahu a fait état de "négociations difficiles", remerciant l'Egypte pour sa médiation.

Ses parents vont pouvoir lever le camp
Soutenus par 63% des Israéliens selon un sondage de 2009, les parents de Gilad Shalit s'était installés il y a plus d'un an dans une tente, devenue un lieu de pèlerinage, près de la résidence officielle de Benjamin Netanyahu au coeur de Jérusalem pour faire pression sur le Premier ministre afin qu'il accepte les demandes du Hamas. Rassurés sur le sort de leur fils, ils vont pouvoir lever le camp.

Le leider palestinien Barghouti ne sera pas libéré Israël a démenti mardi soir que le dirigeant de la deuxième Intifada palestinienne Marwane Barghouthi serait libéré dans le cadre d'un échange de détenus palestiniens avec le sergent israélien Gilad Shalit. Barghouthi est condamné cinq fois à la perpétuité en Isräel. Contrairement à ce qui fut un temps annoncé Ahmad Saadat (le secrétaire général du Front populaire de libération de la Palestine, la gauche radicale) et condamné à 30 ans ne sera pas non plus libéré a affirmé le chef du service de la sécurité intérieure Shin Beth, Yoram Cohen.

LeVif.be avec L'express.fr et Belga

Nos partenaires