Fusillade à Denver : le suspect n'a pas de casier judiciaire

20/07/12 à 21:47 - Mise à jour à 21:47

Source: Le Vif

La fusillade dans un cinéma d'Aurora (Colorado, ouest des Etats-Unis) a fait 70 victimes, dont 12 sont décédées, a indiqué vendredi la police locale, précisant que le suspect qui a été arrêté n'avait pas d'antécédents judiciaires.

Fusillade à Denver : le suspect n'a pas de casier judiciaire

© Reuters

Lors d'une conférence de presse, le chef de la police d'Aurora, Dan Oates, a déclaré que le suspect, James Holmes, 24 ans, n'était jusqu'alors pas connu des services de police, hormis pour un excès de vitesse en octobre dernier.

M. Oates a revu à la hausse le bilan donné auparavant par ses services, qui faisait état d'au moins 12 morts et d'une quarantaine de blessés. "De nombreux patients sont dans un état critique", a précisé le policier, ajoutant qu'une personne avait été blessée dans une autre salle du multiplex par une balle qui a traversé la cloison.

Il a confirmé que le suspect portait un masque à gaz et un équipement de protection pare-balles au moment de la fusillade et que son appartement était truffé d'explosifs. Trois armes à feu ont été retrouvées dans sa voiture garée derrière le cinéma et une quatrième dans la salle qui projetait la première du dernier opus de la série "Batman".

"Nous pensons qu'il a agi seul", a par ailleurs indiqué le policier.

James Holmes avait acheté légalement plus de 6.000 balles et cartouches sur internet au cours des deux derniers mois, a-t-il aussi indiqué.Toutes les munitions, ainsi que les quatre armes que s'est procurées le tireur dans des armureries locales dans les 60 derniers jours, ont été achetées légalement, selon le chef de la police.

Presque tous les blessés ont été atteints par des tirs, a-t-il dit, ajoutant qu'une "poignée" des personnes soignées à l'hôpital ne présentaient aucune blessure par balle, mais avaient subi d'autres blessures pendant la panique causée par les tirs.

Parmi les munitions achetées par le jeune homme de 24 ans, 3.000 étaient des balles de fusil d'assaut, 3.000 des balles de pistolet Glock et 300 des cartouches de fusil à pompe.

"Sur Internet, il a également acheté plusieurs chargeurs pour le fusil d'assaut de calibre .233, dont un chargeur de 100 balles, qui a été retrouvé sur les lieux", a ajouté le policier. "Des experts m'ont expliqué qu'avec ce chargeur, il aurait pu tirer de 50 à 60 balles... en une minute, a noté le chef de la police

La fusillade a ravivé le vieux débat sur la légalité des armes à feu aux Etats-Unis.

Barack Obama a de son côté donné l'ordre de mettre les drapeaux américains en berne sur tous les édifices publics, missions diplomatiques et bases militaires jusqu'au 25 juillet au soir en hommage aux victimes de la fusillade du Colorado, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires