Fukushima : produits de la mer contaminés au large de de la centrale

26/05/11 à 07:25 - Mise à jour à 07:25

Source: Le Vif

Greenpeace a annoncé jeudi que les tests qu'elle a effectués sur des produits de la mer au large de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) avaient révélé des taux de radioactivité au-dessus de la limite légale.

Fukushima : produits de la mer contaminés au large de de la centrale

© REUTERS/Ho New

Le groupe antinucléaire, qui a fait des relevés à l'extérieur de la zone des 12 milles nautiques correspondant aux eaux territoriales nippones, a critiqué les autorités japonaises pour leur "réponse inadéquate à la crise nucléaire de Fukushima" provoquée par le séisme et le tsunami géant du 11 mars.

Toutefois, la préfecture de Fukushima a indiqué à l'AFP que les activités de pêche n'avaient pas repris dans cette zone et qu'aucun produit de la mer de la région n'était mis sur le marché.

Greenpeace affirme avoir détecté des niveaux de radioactivité nettement supérieurs à la norme légale dans des algues, ce qui, selon elle, "suscite des inquiétudes graves sur les risques à long terme que représente l'eau de mer contaminée pour la population et l'environnement".

Début avril, quelque 520 tonnes d'eau très radioactive se sont écoulées dans la mer via une brèche, colmatée depuis, dans une fosse technique de la centrale Fukushima Daiichi (N°1), située au bord de l'océan Pacifique, à quelque 220 km au nord-est de Tokyo.

Greenpeace ajoute que ses tests, vérifiés de manière indépendante par des laboratoires français et belges, ont également décelé des quantités anormales d'iode radioactif et de césium 137 dans plusieurs espèces de poissons et de coquillages.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires