"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)

20/07/16 à 11:12 - Mise à jour à 11:11

Source: Knack

Dans un discours à faire se dresser les poils, Chris Christie a fait déclarer la candidate démocrate à la présidence Hillary Clinton "coupable" par une arène rugissante, au cours de la Convention Républicaine.

"Enfermez-la": Chris Christie fait juger Hillary Clinton par une salle déchaînée (vidéo)

La salle déclare Hillary Clinton coupable © REUTERS

Chris Christie, gouverneur du New Jersey et ancien candidat à la présidence, l'a présenté ainsi: "Ce soir, en tant qu'ancien procureur, je veux lui faire rendre des comptes pour ses prestations et son caractère. Nous devons exposer les faits à vous, un jury de ses pairs, tant dans cette salle que dans les salons partout dans le pays. Vu que le ministère de la Justice refuse d'entamer un procès contre elle, nous allons maintenant présenter l'affaire contre Hillary Clinton, sur base des faits".

"Enfermez-la", a répondu la salle

"Nous y arriverons", a réagi Christie.

A propos de la Libye et de ce qui s'est passé là-bas ? "Est-elle coupable ou non ?". La question fut suivie d'un résolu: "Coupable".

Le discours a ensuite porté sur le Nigeria, où, selon Christie, elle a gardé Boko Haram en dehors de la liste des organisations terroristes pendant quatre ans, suite à quoi l'organisation terroriste a kidnappé des enfants. Hillary avait, dit-il, soutenu ces enfants avec un hashtag, mais ils ne sont toujours pas libres."Avec comme résultat que des jeunes femmes innocentes ont été kidnappées. Coupable ou non ?" "Coupable", a hurlé la salle.

"Hillary Clinton, qui a préféré un grand Etat financé par la Chine à des emplois pour les Américains. Coupable ou non ? ("Coupable").

"En Syrie, elle a qualifié le président Assad de "réformateur" et d'une "autre sorte de dirigeant". Maintenant, 400.000 personnes sont mortes, là-bas. Coupable ou non ?"

Et Christie a poursuivi ainsi: l'accord nucléaire avec l'Iran, le dégel avec Cuba, l'approche de la Russie, ... à chaque fois il demandait: coupable ou non, avec une réponse en crescendo.

Christie qui, selon la presse américaine, avait espéré devenir candidat vice-président de Trump, est maintenant, selon les mêmes sources, vivement intéressé par le poste de ministre de la Justice. Dans ce dernier cas, il pourrait procéder à une poursuite de Clinton ...

Peu après Christie, un autre ancien candidat à la présidence a pris la parole, Ben Carson, qui a accusé Hillary d'avoir un lien avec le diable. Un de ses mentors avait notamment passé un marché avec Lucifer dans un livre.

Nos partenaires