Egypte: pays arabes contre UE, la valse des promesses financières

19/08/13 à 18:56 - Mise à jour à 18:56

Source: Le Vif

La réunion de l'UE prévue mercredi à Bruxelles devrait déboucher sur des sanctions financières. L'Arabie saoudite et ses alliés assurent avec fermeté les autorités égyptiennes d'une "compensation" totale.

Egypte: pays arabes contre UE, la valse des promesses financières

© Reuters

Un match se profile entre l'UE et les pays arabes à propos du soutien financier à accorder ou non à l'Egypte. Le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Saoud al-Fayçal, a effectivement évoqué ce lundi une compensation par les pays arabes de toute baisse éventuelle de l'aide occidentale à l'Égypte.

"Ceux qui ont annoncé l'arrêt de leur aide à l'Égypte ou menacent de le faire doivent réaliser que la nation arabe et islamique, avec les ressources dont elle dispose, n'hésitera pas à apporter son aide à l'Égypte", a déclaré précisément le prince Saoud alors que l'Union européenne réfléchit à une possible suspension de ses aides financières au Caire.

Qui donnera les 5 milliards?

Le prince Saoud, dont le pays a déjà annoncé 5 milliards de dollars d'aide à l'Égypte après le renversement début juillet par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, a vivement critiqué ces positions des pays occidentaux qu'il assimile à "un soutien aux islamistes égyptiens". Le Koweït et les Émirats arabes unis se sont ralliés à leur voisin en prévoyant d'ores et déjà des aides respectives à l'Égypte de 4 et de 3 milliards de dollars.

Les chefs de la diplomatie des 28 pays de l'UE doivent quant à eux "réviser", ce mercredi à Bruxelles, leur politique d'aide destinée à l'Egypte depuis les derniers événements sanglants. L'UE avait en effet approuvé fin 2012 un programme de 5 milliards d'euros en faveur de l'Égypte courant 2012-2014. Si les Européens accordaient jusqu'à présent un de leurs plus grands soutiens à l'Egypte, le montant -de 140 millions d'euros- reste faible comparé aux 1,3 millard par année versés directement par les Etats-Unis à l'armée égyptienne.

Nos partenaires