Efficacité énergétique : l'Europe fait profil bas

14/06/12 à 18:33 - Mise à jour à 18:33

Source: Le Vif

Les négociateurs européens sont tombés d'accord dans la nuit de mercredi à jeudi sur un accord visant à réduire la consommation énergétique du Vieux Continent de l'ordre de 15 % à 17 % d'ici 2020. Les fournisseurs d'énergie devront dans ce cadre veiller à ce que leurs clients consomment 1,5% d'énergie en moins chaque année.

Efficacité énergétique : l'Europe fait profil bas

© Thinkstock

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, l'Union européenne s'était engagée en 2009 à réduire sa consommation énergétique de 20% d'ici 2020, mais sans réelle contrainte, ce qui hypothèque aujourd'hui la concrétisation de cet objectif. Selon des estimations de la Commission, les Etats membres ne devraient en effet atteindre au rythme actuel que 9% de réduction d'ici la fin de la décennie.

Associée à d'autres mesures dans le secteur des transports, la nouvelle directive sur l'efficacité énergétique conclue jeudi dans la nuit vise à remettre l'Europe quelque peu sur la bonne voie. A l'issue de négociations difficiles, les représentants du Parlement européen et des Etats membres sont finalement tombés d'accord sur le texte.Son niveau d'ambition initial a toutefois été revu à la baisse.

Le texte de compromis ne concrétisera ainsi que deux tiers seulement des économies d'énergie préconisées par l'exécutif européen. L'objectif de réduction de consommation de 20% d'ici 2020 ne sera donc jamais réalisé: il ne devrait être que de 17% seulement.

C'est sur la contrainte faite aux fournisseurs d'énergie d'économiser 1,5% d'énergie sur base annuelle que les discussions furent les plus vives. Les Etats membres sont finalement parvenus à introduire une série d'exemptions aux ambitions initiales.

Ils ont également fait passer à la trappe l'obligation pour eux de rénover et mieux isoler chaque année 3% des bâtiments publics, comme prévu initialement.

Cette contrainte ne vaudra désormais plus que pour les gouvernements centraux seulement, et plus pour les gouvernements régionaux, provinciaux ou les administrations communales.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires