Des anars "dynamitards" aux djihadistes, un fil rouge sang

01/12/15 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

Source: Le Vif/l'express

Un siècle avant les fous d'Allah, les anars "dynamitards" ouvrent le bal de la terreur internationale. Ils inaugurent la même spirale infernale : psychose, amalgames, réflexes et fantasmes sécuritaires.

Ils frappent toujours plus fort, partout, encore et encore. Peur sur les villes. Des régimes qui se mettent à trembler, des autorités qui s'affolent, les polices sur les dents, une presse qui s'enflamme, une opinion sous le choc, des migrants dévisagés d'un oeil soupçonneux. Un monde qui bascule dans l'ère des poseurs de bombes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires