Décès de Nancy Reagan, influente ex-première dame des Etats-Unis

06/03/16 à 18:26 - Mise à jour à 20:59

Source: Afp

Nancy Reagan, l'ex-Première dame américaine qui a été une conseillère inconditionnelle de son mari le président Ronald Reagan et a influencé en coulisses sa politique, est décédée dimanche à Los Angeles à l'âge de 94 ans.

Décès de Nancy Reagan, influente ex-première dame des Etats-Unis

Nancy Reagan, devant le cercueil de son époux Ronald, en 2004 © Reuters

L'ex-starlette de série B, qui a joué un rôle clé dans l'ascension de son époux et reçu des éloges pour son rôle de militante dans la lutte contre la drogue, le cancer et la maladie d'Alzheimer, est morte dans sa maison de Los Angeles d'une insuffisance cardiaque. Elle sera enterrée auprès de son mari, lui-même décédé le 5 juin 2004, dans cette bibliothèque qui surplombe la Simi Valley, à environ une heure au nord de Los Angeles, selon un communiqué de la bibliothèque présidentielle Reagan. Les Américains pourront lui rendre un dernier hommage à la bibliothèque, dont les détails seront annoncés ultérieurement, selon la même source.

Michelle et Barack Obama ont salué la mémoire de l'ancienne Première dame des Etats-Unis Nancy Reagan, décédée dimanche à 94 ans, rendant hommage à son action caritative notamment concernant la maladie d'Alzheimer. "Nous sommes reconnaissants à Nancy Reagan, reconnaissants pour ses conseils, et nos prières l'accompagnent maintenant qu'elle et son cher mari sont de nouveau réunis", a indiqué le couple présidentiel dans un communiqué. "Nancy Reagan a écrit que rien ne pouvait vous préparer à vivre à la Maison Blanche. Elle avait raison, évidemment. Mais nous avons eu un coup d'avance, parce que nous avons eu la chance de profiter de son fier exemple, et de ses conseils chaleureux et généreux", a-t-il poursuivi.

Selon les Obama, Nancy Reagan a "redéfini" le rôle de la Première dame pendant ses huit ans passés à la Maison Blanche (1981-1989), avant de devenir "la voix de millions de familles qui traversent l'épuisante et douloureuse réalité qu'est Alzheimer". Ronald Reagan, 40e président des Etats-Unis, a souffert de cette maladie pendant au moins une décennie, avant son décès en juin 2004.

Son prédécesseur à la Maison Blanche George W. Bush a également été l'un des premiers à réagir: "Laura et moi sommes attristés par la perte de l'ex-Première dame Nancy Reagan", qui était "férocement loyale à son mari qu'elle aimait tant, et envers qui sa dévotion n'égalait que celle dont elle faisait preuve envers le pays".

Le couple Obama salue la mémoire de Nancy Reagan, et son oeuvre caritative

Le couple Obama salue la mémoire de Nancy Reagan, et son oeuvre caritative © BELGA

Outre son activisme contre le cancer du sein et les addictions, il a eu un mot sur ses talents de décoration à la Maison Blanche. Quand "Laura et moi y avons emménagé nous avons bénéficié de son travail pour rendre belles ces pièces historiques". Sa mère, Barbara Bush, épouse du président George Bush, a également souligné qu'elle avait été "totalement dévouée au président Reagan et cela nous conforte de savoir qu'ils seront à présent réunis".

Arnold Schwarzenegger, acteur et ancien gouverneur de Californie comme le fut Ronald Reagan, a quant à lui déclaré que "Nancy Reagan était l'une de mes héroïnes" pour avoir été "une Première dame dotée d'incroyables pouvoir, classe et grace, et a laissé une empreinte sur le monde entier".

Dans le camp démocrate, la candidate à la Maison Blanche Hillary Clinton et son mari l'ex-président Bill Clinton se sont dit "très attristés", qualifiant Nancy Reagan de "femme extraordinaire".

'Force de caractère légendaire'

Sa "force de caractère légendaire a été mise particulièrement à l'épreuve avec la tentative d'assassinat contre son mari" au début de son premier mandat en 1981, puis "tout du long de sa bataille avec la maladie d'Alzheimer" de l'ex-président, décédé de cette maladie à l'âge de 93 ans, ont ajouté les Clinton.

Décès de Nancy Reagan, influente ex-première dame des Etats-Unis

© DR

Ancienne starlette de série B, Nancy Davis qui avait été critiquée pour sa grande influence sur le président a ensuite été admirée pour sa défense de la dignité et de l'héritage politique de celui qui a été son mari pendant 52 ans. Elle n'a jamais mis en avant son rôle de conseillère privilégiée de son mari, se contentant en public de le regarder avec adoration en jouant le rôle d'épouse comblée et de patriote. "Il était tout ce que j'ai toujours voulu chez un homme, et plus encore", a-t-elle confié dans sa biographie, A mon tour: les mémoires de Nancy Reagan, publiée en 1989.

Née à New York, le 6 juillet 1921, d'un père vendeur de voitures et d'une mère actrice remariée à un neurochirurgien, elle gagne Hollywood à 28 ans. Sa rencontre avec Ronald, divorcé depuis un an de l'actrice Jane Wyman, sera le début d'une histoire d'amour de plus d'un demi-siècle. "Pour mon anniversaire, dira Nancy, il envoyait des fleurs à ma mère pour la remercier de lui avoir permis de vivre avec moi".

Du mariage, en 1952, de la starlette avec le "Cowboy d'Hollywood", président six fois réélu du syndicat des acteurs américains, naitront deux enfants: Patti, la même année, et Ron en 1958.

Nos partenaires