Chili: les 33 mineurs très sollictés de par le monde

31/12/10 à 08:50 - Mise à jour à 08:50

Source: Le Vif

Quatre des 33 mineurs sauvés en octobre d'une mine au Chili ont perdu leur droit aux indemnités d'arrêt de travail, pour avoir manqué des contrôles médicaux en raison de fréquents voyages, selon les l'organisme de médecine du travail et des mineurs. Reygadas est l'un des plus actifs des 33 ces temps-ci, animateur désormais de conférences-débats sur la survie et la volonté. Segovia, Reygadas, Bugueno, ont assuré avoir encore des problèmes de sommeil, des cauchemars ou des moments d'angoisse. Pena s'est dit plutôt mieux que d'autres mais "pas complètement guéri". Depuis leur sauvetage qui a captivé le monde entier le 13 octobre, les 33 mineurs sont devenus des stars hyper-sollicitées, invitées en Europe et aux Etats-Unis, où nombre d'entre eux n'avaient jamais été auparavant. Pour le Dr Alberto Iturra, chef de l'équipe psychologue de suivi, ils se débrouillent dans l'ensemble très bien depuis deux mois, et la moitié d'entre eux sont prêt à reprendre un travail normal.

Nos partenaires