Brésil : la majorité des manifestants à Sao Paulo sont jeunes, diplômés, et sans parti politique

18/06/13 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Le Vif

Des jeunes, diplômés et sans appartenance à un parti politique forment le gros des 65.000 manifestants, selon la police, qui ont participé lundi à Sao Paulo à une mobilisation massive contre la hausse des transports et la facture du Mondial-2014, entre autres protestations.

Brésil : la majorité des manifestants à Sao Paulo sont jeunes, diplômés, et sans parti politique

© Reuters

Un sondage de l'institut Datafolha publié mardi montre que 84% d'entre eux n'ont aucune préférence pour un parti politique, 77% sont diplômés de l'enseignement supérieur et 22% sont actuellement étudiants.

Un peu plus de la moitié, 53%, a moins de 25 ans et 77% d'entre eux participent pour la première fois à la vague de protestations entamées la semaine dernière.

Parmi les raisons avancées pour cette mobilisation, la principale a été l'augmentation du prix des transports publics (56%): A Sao Paulo, la hausse a été de 7%, de 1,04 à 1,11 euro, un prix élevé dans un pays où le salaire minimum est de 678 réals (environ 315 dollars ou 230 euros).

En outre, 40% des participants ont déclaré manifester contre la corruption tandis que 31% l'ont fait contre la violence et la répression policière (des premières manifestations) et 24% contre les hommes politiques.

La manifestation de lundi a été la cinquième à Sao Paulo. Jeudi dernier, la police avait réprimé brutalement les manifestants: une centaine d'entre eux avaient été blessés dont une dizaine de journalistes et 322 personnes avaient été interpellées.

Lundi, plus de 250.000 personnes ont manifesté dans plusieurs villes du Brésil comme Sao Paulo, Rio de Janeiro, Brasilia, Belo Horizonte et Porto Alegre en pleine Coupe FIFA des Confédérations, une répétition en miniature pour le Mondial-2014.

A Rio, Maceio et Porto Alegre, elles ont dégénéré dans la nuit et se sont soldées par de violentes échauffourées entre manifestants et policiers.

En savoir plus sur:

Nos partenaires