Boeing disparu : un avion chinois a repéré en mer des "objets suspects"

24/03/14 à 06:33 - Mise à jour à 06:33

Source: Le Vif

Un avion chinois participant aux recherches du Boeing de la Malaysia Airlines disparu le 8 mars a repéré des "objets" jugés intrigants dans le sud de l'océan Indien, a rapporté lundi l'agence de presse Chine nouvelle.

Boeing disparu : un avion chinois a repéré en mer des "objets suspects"

© Reuters

Plusieurs pays dont la Chine et l'Australie ont déjà détecté par satellite la présence de possibles débris dans la principale zone de recherche du vol MH 370, à quelque 2.500 kilomètres au large de l'Australie.

Les objets détectés par la France sont en dehors de la zone de recherche

Les débris flottants détectés par un satellite français dans le sud de l'océan Indien se trouvent en dehors de la zone de recherche où des opérations d'envergure sont engagées, a indiqué lundi l'Australie.
La Malaisie a annoncé dimanche avoir reçu des données satellitaires de la France révélant la présence de débris dans la principale zone de recherche du Boeing disparu de Malaysia Airlines, à quelque 2.500 kilomètres au large de l'Australie.

Mais selon le vice-Premier ministre australien Warren Truss, ces débris se trouvent à 850 kilomètres au nord de cette zone.
Ces observations n'en constituent pas moins "de nouveaux éléments", a souligné le ministre. "Nous devons les vérifier".

Les autorités malaisiennes avaient fait état dimanche d'"images" de nouveaux débris transmises par la France mais le ministère français des Affaires étrangères a précisé qu'il s'agissait d'"échos radar réalisés par un satellite" et qu'il n'y avait pas encore d'images.

Ces données s'ajoutent aux photos obtenues par satellite les 16 et 18 mars de débris dérivant entre la pointe sud-ouest de l'Australie et l'Antarctique. Certains éléments ont été aperçus samedi par un appareil civil, notamment ce qui ressemble à une palette en bois et des sangles.

L'appareil qui assurait le vol MH370 entre Kuala Lumpur et Pékin s'est volatilisé peu après son décollage le samedi 8 mars à 00H41 (16H41 GMT vendredi) avec 239 personnes à son bord, dont deux tiers de Chinois et quatre Français.

Nos partenaires