Bangladesh: feu vert aux poursuites pour meurtre contre le propriétaire du Rana Plaza

01/06/15 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Source: Belga

Le propriétaire du Rana Plaza, le bâtiment industriel qui s'était effondré en 2013 au Bangladesh provoquant la mort d'au moins 1.100 ouvriers textiles, et 40 autres personnes ont été inculpées lundi pour meurtre, a annoncé la police.

Bangladesh: feu vert aux poursuites pour meurtre contre le propriétaire du Rana Plaza

L'immeuble de huit étages Rana Plaza s'est effondré comme un château de cartes, à Savar, une ville à la périphérie de Dacca, le 23 avril 2013 © Image Globe

Un tribunal de Dacca a donné son feu vert aux poursuites contre Sohel Rana, 35 ans, et les autres responsables pour leur implication présumée dans l'effondrement de ce bâtiment, le pire accident industriel de l'histoire du pays. "Nous avons inculpé 41 personnes dont le propriétaires du bâtiment, Sohel Rana, pour meurtre dans l'effondrement du Rana Plaza en avril 2013", a dit a déclaré Bijoy Krishna Kar, chef des enquêteurs, à l'AFP. Tous risquent la peine de mort en cas de condamnation.

Parmi les autres inculpés figurent sept propriétaires d'ateliers situés dans le complexe et 12 ingénieurs mis en cause pour la violation des règles de sécurité et d'inspection du bâtiment. Rana et 17 autres personnes sont également poursuivies pour des violations du code de la construction, pour avoir illégalement surélevé l'édifice de six étages, conçu à l'origine pour abriter un centre commercial, et l'avoir transformé en un complexe industriel de neuf étages. "Cette extension illégale contrevenant à toutes les (règles) de la construction est la source de ce désastre de masse", a relevé M. Kar.

En savoir plus sur:

Nos partenaires