Baisse en 2012 des dépenses militaires dans le monde

15/04/13 à 06:54 - Mise à jour à 06:54

Source: Le Vif

Les dépenses militaires dans le monde ont diminué en 2012 par rapport à l'année précédente, la première baisse enregistrée dans ce domaine depuis 1998, d'après un rapport de l'Institut international de recherche sur la paix (Sipri) rendu public lundi.

Baisse en 2012 des dépenses militaires dans le monde

Ce phénomène s'explique principalement par les coupes opérées dans les budgets de la défense des pays occidentaux, alors que la Chine et la Russie les ont au contraire augmentés, a souligné le Sipri, dont le siège est à Stockholm. "Nous sommes témoins de ce qui pourrait être le début d'un déplacement (...) des dépenses militaires mondiales des riches pays occidentaux vers les régions émergentes", a expliqué Sam Perlo-Freeman, directeur du programme du Sipri sur les dépenses militaires et la production d'armes.

"Les politiques d'austérité et le repli (des forces occidentales, ndlr) d'Afghanistan aboutissent à la réduction des dépenses chez les premiers, tandis que les fonds tirés de la croissance économique continuent d'augmenter ailleurs", a-t-il souligné. Hors inflation, les dépenses militaires mondiales ont baissé de 0,5% par rapport à 2011 pour passer à 1.750 milliards de dollars (1.330 milliards d'euros) en 2012, selon le Sipri. Dans le même temps, la Chine et la Russie ont augmenté leur budget de la défense respectivement de 7,8% et de 16%.

Dans les régions où les tensions sont traditionnellement fortes, les dépenses militaires sont elles aussi en hausse, comme au Moyen-Orient (+ 8,4%) et en Asie (+ 3,3%). Pour les Etats-Unis, qui passent pour la première fois depuis la disparition de l'URSS, fin 1991, sous le seuil de 40% des dépenses militaires mondiales en raison d'une diminution des sommes consacrées aux opérations de guerre, la chute a été de 6% en 2012, a noté le Sipri, selon lequel cette tendance devrait se poursuivre en 2013. "Tout montre que les dépenses militaires mondiales sont susceptibles de continuer à diminuer pendant les deux à trois prochaines années, au moins jusqu'à ce que l'Otan achève son retrait d'Afghanistan fin 2014", a encore dit M. Perlo-Freeman.

"Toutefois, les dépenses dans les régions émergentes vont probablement poursuivre leur hausse, et donc le total mondial remontera probablement après cela", a-t-il ajouté. "Les Etats-Unis et leurs alliés sont toujours responsables de la grande majorité des dépenses militaires mondiales. Les membres de l'Otan ont ensemble dépensé 1.000 milliards de dollars", a relevé M. Perlo-Freeman.

Le budget américain de la défense (682 milliards de dollars, 520 milliards d'euros) restait l'année dernière plus de quatre fois supérieur à celui de la Chine, le deuxième du monde (166 milliards de dollars, 127 milliards d'euros, d'après les données du Sipri).


En savoir plus sur:

Nos partenaires