Avec les déçus du Brexit

15/11/17 à 09:50 - Mise à jour à 09:54
Du Le Vif/L'Express du 10/11/17

Dans le nord-est de l'Angleterre, ce bastion favorable à la sortie de l'Union européenne cultive le souvenir de sa grandeur passée, imperméable aux réalités du présent. Pour le moment...

Dans un sens, tout est parti d'ici. Le 24 juin 2016, vers 2 heures du matin, des millions de Britanniques attendent, devant leur poste de télévision, les premiers résultats du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE). Ce soir-là, la circonscription de Sunderland ouvre le bal, et prend de court tous les analystes : dans cette ville populaire de quelque 280 000 habitants, située dans le nord-est de l'Angleterre, le Brexit réunit 61 % des suffrages. Le score fait l'effet d'un coup de tonnerre.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires