Attaque à Tunis : 19 personnes tuées, selon un bilan revu à la baisse

19/03/15 à 06:37 - Mise à jour à 07:05

Source: Belga

Dix-sept touristes, dont cinq Japonais, quatre Italiens et un Français, ont péri dans l'attaque mercredi à Tunis du musée du Bardo, a annoncé le Premier ministre Habib Essid, revoyant à la baisse le bilan précédent de vingt touristes tués.

Attaque à Tunis : 19 personnes tuées, selon un bilan revu à la baisse

© Belga

Mardi soir, le ministère belge des Affaires étrangères n'était pas en mesure de confirmer une information du ministère tunisien de l'Intérieur, selon lequel l'attaque a également fait plus de quarante blessés.

Parlant à la télévision nationale "d'une situation définitive", il a listé "17 tués parmi les touristes (...) quatre Italiens, un Français, deux Colombiens, cinq Japonais, un Polonais, un Australien, une Espagnole".

On ignorait la nationalité des deux derniers touristes morts. Outre les 17 touristes, deux Tunisiens ont péri dans l'attaque. Un policier et un chauffeur de bus, sont morts, selon M. Essid. Deux assaillants ont par ailleurs été tués.

Un précédent bilan du ministère de l'Intérieur faisait état de 22 morts dont 20 touristes.

Un Belge blessé, ses jours ne sont pas en danger

Un ressortissant belge a été blessé mercredi lors dans l'attaque menée à Tunis a indiqué dans la soirée le ministère des Affaires étrangères. Les jours de notre compatriote ne sont toutefois pas en danger, rassure-t-on.

Les Affaires étrangères se renseignent en outre pour savoir si d'autres Belges figurent parmi les victimes. Quarante-quatre personnes, dont six Tunisiens, ont été blessées, certaines grièvement.

Cette attaque, la première à viser des étrangers depuis la révolution tunisienne de 2011 et qui a duré environ quatre heures, n'a pas été encore revendiquée. Deux assaillants ont été abattus et une opération des forces de sécurité était en cours pour rechercher d'éventuels complices, selon les autorités.

Quatorze passagers de Costa manquent à l'appel, le navire est reparti

La compagnie Costa Croisières a fait savoir que 14 passagers n'étaient pas remontés à bord après l'attentat au musée du Bardo à Tunis, et que son navire ancré dans le port allait repartir dès mercredi soir, en laissant une équipe sur place pour assister les touristes.

"Le capitaine a déclaré 14 passagers manquants, qui ne sont pas remontés à bord", a indiqué un porte-parole de Costa Croisières en France, tout en soulignant "ne pas pouvoir dire" s'ils figurent parmi les victimes de l'attaque au musée du Bardo.

Costa Croisières (groupe américain Carnival) a assuré vouloir "garantir une assistance complète à tous les passagers et à leurs proches", selon un communiqué de la compagnie. Costa a envoyé une "CareTeam" à Tunis pour faire "la liaison avec les autorités locales et s'assurer que tous les passagers - à bord ou non - bénéficient de toute l'assistance nécessaire".

La compagnie ne sait pas si parmi les personnes décédées il y avait des croisiéristes ou pas, ni s'ils étaient passagers du Costa Fascinosa. Costa a décidé par ailleurs de faire repartir vers minuit trente mercredi soir le navire qui transportait environ 3.000 passagers effectuant une croisière partie de Marseille.

En savoir plus sur:

Nos partenaires