Alerte au tsunami sur les côtes du Pacifique

11/03/11 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Le Vif

A la suite du puissant séisme qui a touché le Japon vendredi matin (14h46 sur place), une alerte au tsunami a été émise pour pratiquement toues les côtes du Pacifique.

Alerte au tsunami sur les côtes du Pacifique

© Youtube

Le centre américain de surveillance des tsunamis a lancé une alerte à pratiquement toutes les côtes de l'Océan Pacifique, y compris celles du nord de l'Australie et de l'ouest de l'Amérique latine. La Nouvelle-Zélande et l'Amérique centrale sont également concernées par cet avis d'alerte.

Le centre avait auparavant averti que le tsunami atteindrait l'île d'Hawaï vers 02H45 (12H45 GMT) et la côte ouest des Etats-Unis à 07H45 (15H45 GMT).

Les autorités indonésiennes ont de leur côté émis une alerte au tsunami pour l'est du pays, notamment la Papouasie et les Moluques.

Une telle mesure a également été prise par les autorités locales dans d'autres régions du Pacifique, comme l'archipel russe des Kouriles et les îles Mariannes.

De premières vagues ont atteint deux îles des Kouriles

De premières vagues, de faible intensité, ont atteint deux îles russes des Kouriles, où près de 11.000 personnes ont été évacuées.

Une première vague, d'un mètre de hauteur, a atteint l'île de Shikotan, et une autre, de 95 centimètres, l'île de Kunashiri, a indiqué une représentante du centre pour les tsunamis de Sakhaline. Les prochaines "vagues pourraient être plus grandes", a-t-elle ajouté.

Ces deux îles font partie des Kouriles du Sud que se disputent la Russie et le Japon depuis 1945.

Près de 11.000 personnes ont été évacuées des Kouriles, selon un communiqué du ministère russe des Situations d'urgence, qui ne précise pas où ces personnes ont été évacuées.

Les bateaux ont aussi reçu l'ordre de quitter les ports, a précisé une porte-parole de l'antenne locale du ministère russe des Situations d'urgence, Ekatérina Potvorova.

L'île de Sakhaline, beaucoup plus vaste et peuplée, n'est pas concernée par l'alerte, a-t-elle ajouté.

Evacuations en cours à Hawaï et aux Philippines

Les habitants des zones côtières d'Hawaï et des Philippines situées près du niveau de la mer sont en train d'être évacués.

A Hawaï, "nous avons environ quatre heures pour faire évacuer le littoral", a déclaré John Cummings, des services d'Honolulu chargés des situations d'urgence. Les sirènes se sont déclenchées jeudi à 21h59 (vendredi 07h59 GMT) et devaient retentir toutes les heures par la suite.

Des cars étaient réquisitionnés pour évacuer les habitants et les touristes des zones concernées et les autorités se préparaient à ouvrir des centres d'évacuation.

Les premières vagues provoquées par le tsunami devraient atteindre les côtes de l'île vers 02h55 (12h55 GMT), d'après les autorités.

Les autorités philippines ont quant à elle ordonné à ses habitants de la côte Pacifique d'évacuer les zones côtières et de gagner "l'intérieur des terres". "Il est fortement recommandé aux gens dont les maisons se trouvent près des zones côtières donnant sur l'océan Pacifique de gagner l'intérieur des terres", a indiqué le Conseil de gestion des risques naturels, dans un bulletin.

Les sismologues mettent en garde contre des vagues qui pourraient atteindre 1 mètre de haut et toucher les côtes entre 17h00 et 19h00 locales (09h00-11h00 GMT). "Ces vagues pourraient se poursuivre pendant des heures", selon le bulletin alors que l'archipel des Philippines possède une longue façade sur le Pacifique.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires