Agression armée au journal Libé, des policiers devant les grands médias parisiens

18/11/13 à 14:07 - Mise à jour à 14:07

Source: Le Vif

Un homme armé d'un fusil à pompe a grièvement blessé lundi matin un assistant photographe dans le hall du quotidien Libération à Paris avant de prendre la fuite, entraînant un renforcement de la sécurité devant les grands médias parisiens.

Agression armée au journal Libé, des policiers devant les grands médias parisiens

© Image Globe

L'homme a fait irruption vers 10h15 au siège du quotidien, dans le 3e arrondissement de Paris, et a ouvert le feu à deux reprises, atteignant la victime au thorax et à l'abdomen, a-t-on appris auprès du journal et de source policière. Transporté à l'hôpital, son pronostic vital est engagé.

Peu après, des policiers ont été déployés devant les sièges des grands médias parisiens, où "la sécurité a été renforcée", a-t-on appris de source policière.

Un périmètre de sécurité a été dressé autour du siège de Libération, dont l'accès a été bouclé. La brigade criminelle de la police judiciaire parisienne a été saisie de l'affaire. Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est rendu sur place où devrait le rejoindre la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti.

Le collaborateur blessé était l'assistant d'un photographe de Next, un supplément de Libération, a précisé le directeur de la rédaction Fabrice Rousselot dans un message aux employés du journal.

Vendredi matin, un homme armé avait déjà fait irruption dans le hall de la chaîne d'informations BFMTV à Paris, menaçant l'un de ses rédacteurs en chef en lui lançant, après avoir éjecté deux cartouches de son fusil à pompe: "La prochaine fois je ne vous raterai pas", selon une source proche de l'enquête.

En savoir plus sur:

Nos partenaires