Affaire russe: l'ex-conseiller Bannon accuse Trump Jr. de "trahison"

03/01/18 à 17:59 - Mise à jour à 17:59

Source: Afp

Donald Trump Jr. a commis une "trahison" en rencontrant une avocate russe qui offrait des informations compromettantes sur Hillary Clinton avant l'élection présidentielle américaine, estime l'ex-conseiller du président, Steve Bannon, dans un livre à paraître.

Affaire russe: l'ex-conseiller Bannon accuse Trump Jr. de "trahison"

Steve Bannon et Trump © Reuters

L'entourage de M. Trump est au centre d'une enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur une possible collusion avec la Russie en vue d'influencer l'élection de novembre 2016 au profit du candidat républicain.

Les services secrets russes auraient mis la main sur des milliers de messages du directeur de campagne de Mme Clinton qui avaient été publiés un mois avant le scrutin par Wikileaks. Donald Trump et Moscou nient toute entente ayant pesé sur le résultat du scrutin.

Les enquêteurs s'intéressent notamment à une rencontre entre le fils aîné de M. Trump, accompagné de son beau-frère Jared Kushner et Paul Manafort, alors directeur de la campagne du candidat républicain, et Natalia Veselnitskaya en juin 2016.

Mais selon le clan Trump, cette rencontre n'a duré que "quelques minutes" et l'avocate présumée liée au Kremlin n'a donné "aucune information de valeur" pour incriminer la candidate démocrate. "Les trois personnes les plus importantes de la campagne ont pensé que c'était une bonne idée de rencontrer un gouvernement étranger dans la Trump Tower, dans la salle de conférence du 25e étage, sans avocats. Ils n'avaient pas d'avocats", explique M. Bannon à Michael Wolff, auteur du livre "Le feu et la fureur: dans la Maison Blanche de Trump", cité par le quotidien The Guardian.

"Même si vous pensez que ce n'était pas une trahison, pas anti-patriotique ou pas une connerie, et moi je pense que c'est tout cela, vous auriez dû appeler le FBI tout de suite", affirme l'ancien stratégiste controversé de la Maison Blanche.

L'enquête de l'équipe du procureur Mueller se concentre sur "le blanchiment d'argent", estime M. Bannon. "Leur chemin vers Trump passe directement par Paul Manafort, Don Jr. et Jared Kushner", dit-il. Quatre membres de la campagne Trump sont poursuivis dans cette affaire, dont Paul Manafort, un avocat lobbyiste resté seulement quelques mois à son poste, inculpé le 30 octobre. Donald Trump Jr. a lui été interrogé à huis clos au Congrès en décembre sur la rencontre de New York.

La Deutsche Bank a par ailleurs été sommée de fournir des documents sur ses relations d'affaires avec l'empire familial de Donald Trump. Mais selon M. Bannon, l'enquête s'intéresse aussi aux énormes prêts consentis par la banque allemande à l'empire immobilier de Jared Kushner.

Nos partenaires