Affaire Kubla : des entrepreneurs belges au Congo inquiets

25/02/15 à 16:00 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif/l'express

Des hommes d'affaires belges critiquent les propos sur la corruption de l'avocat de l'ancien ministre wallon. Ils craignent des répercussions sur leurs activités.

Affaire Kubla : des entrepreneurs belges au Congo inquiets

© Belga

L'inculpation de Serge Kubla pour " corruption (...) concernant une personne qui exerce une fonction publique dans un Etat étranger ", en l'occurrence l'ancien Premier ministre congolais Adolphe Muzito, a provoqué pas mal d'émoi mercredi à Kinshasa où les ministres belges Didier Reynders (Affaires étrangères) et Alexander De Croo (Coopération au développement) terminaient une visite de quatre jours. Le milieu des entrepreneurs belges, en particulier, craint les répercussions de cette affaire. Des hommes d'affaires rencontrés mercredi déplorent certains propos de l'avocat de l'ancien ministre régional wallon. Evoquant l'inculpation de son client et la remise d'une somme de 20 000 euros à l'épouse du Premier ministre congolais, Me Roland Forestini avait déclaré : " On sait que les relations d'affaires pour le marché africain ne se font pas de la même manière qu'en Belgique ". Les hommes d'affaires belges redoutent que cette sortie n'entraîne des "représailles " à leur égard, enquêtes dans différents secteurs ou contrôles fiscaux renforcés. Bref, un climat qui viendrait handicaper les relations économiques entre les deux pays.

Olivier Rogeau, à Kinshasa

En savoir plus sur:

Nos partenaires