Adolf Busch, un homme exemplaire

17/12/15 à 15:58 - Mise à jour à 15:59

Source: Le Vif/l'express

Fondateur du célèbre Quatuor Busch, amoureux fou de la musique de Bach, il était le violoniste numéro un en Allemagne au début du XXe siècle. Et pourtant, en 1933, ce pur Aryen, cette "icône absolue", a quitté sa carrière brillante, son avenir et son pays natal, en jurant qu'il "n'y remettrait les pieds qu'une fois Hitler pendu entre Goebbels et Goering". Une magnifique leçon de courage et d'intégrité.

Resté trop longtemps ignoré, Adolf Busch triomphe enfin de l'oubli grâce à Renaud Capuçon (1). "J'ai découvert Busch en écoutant les superbes versions des derniers quatuors de Beethoven jouées par le Quatuor Busch, confie le violoniste star français. J'ai eu envie d'en savoir plus sur l'homme. J'ai été fasciné par ce destin, par cette vie incroyable. Busch nous apprend le respect, la rigueur, le "non compromis". En tant que violoniste soliste, musicien jouant du quatuor, pédagogue, compositeur et créateur de festival, il est un homme et un musicien exemplaire." Pour lui rendre hommage, Renaud Capuçon s'est adjoint la complicité d'André Tubeuf, agrégé de philosophie et auteur de nombreux ouvrages sur la musique. Le livre Adolf Busch - Le premier des justes (2) est un récit passionnant qui fait revivre les multiples facettes de ce musicien exceptionnel, l'un des plus marquants du XXe siècle.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires