3 mai 1936 : splendeurs et misères du Front populaire

03/05/16 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Le Vif/l'express

Dans l'histoire de France, c'est un mythe. Un mélange de poings levés et de sourires aux lèvres. Un parfum d'inédit et de révolutionnaire. Des réformes audacieuses et... des désillusions. L'expérience du Front populaire n'a duré que quelques mois ; elle demeure pourtant fortement ancrée - et déformée - dans les imaginaires.

Tout commence par une crise. En France comme ailleurs, celle des années 1930 est sévère. Le krach de 1929 a gagné toutes les places boursières avant de toucher les gens. Et surtout les plus faibles. Dans l'Hexagone, les "marches de chômeurs" succèdent aux "marches de la faim". Sur le plan politique, les gouvernements défilent sans parvenir à surmonter les défis du moment. Dans le même temps, on assiste au réveil des "ligues". Mêlant patriotisme et antiparlementarisme, ces mouvements de droite (forte) trouvent leur public parmi les classes m...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires