Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

24/12/17 à 10:50 - Mise à jour à 10:50
Du Le Vif/L'Express du 22/12/17

2017, l'année où la peur a changé de camp

Quand, du jour au lendemain, ce qui était supporté s'éprouve comme insoutenable, un problème de société atteint le point de bascule qui engendre les révolutions morales. L'année qui se termine restera-t-elle celle où le combat des femmes contre la domination patriarcale a connu une avancée décisive ?

Par la libération de la parole qu'elle a provoquée, l'affaire Weinstein, du nom du producteur de cinéma américain accusé de harcèlement et de viol, a modifié le rapport de force entre agresseurs et victimes. Et son retentissement pose les jalons, si tant est que la classe politique lui confère les outils législatifs, d'une vision enfin égalitaire des relations entre les femmes et les hommes. D'ores et déjà, par l'effet combiné des réseaux sociaux et de la démultiplication des récits qui disent la même réalité de prédation, la honte et la peur ont changé de camp. Ce glissement de la peur se décline comme le fil rouge de l'année.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires