Tel maître tel chien ?

07/04/14 à 17:01 - Mise à jour à 17:01

Source: Le Vif

Les scientifiques ont levé le voile sur l'étrange ressemblance qui s'observe si souvent entre les hommes et leurs fidèles compagnons à quatre pattes.

Tel maître tel chien ?

© Thinkstock

À l'instar du photographe suisse Sebastian Magnani, on a probablement tous, et à de nombreuses reprises, été frappés par la ressemblance qu'il pouvait y avoir entre un maître et son chien. Savez-vous que les scientifiques pensent avoir découvert l'origine de cette étrange similitude ?

Qui se ressemble s'assemble

Dans un article paru dans le magazine américain Psychology Today, Stanley Coren, professeur de psychologie à l'Université de la Colombie-Britannique, explique que les êtres humains aiment ce qui leur est familier et apprécient particulièrement leur visage parce qu'ils sont habitués à croiser quotidiennement son reflet dans le miroir. C'est ce qui les pousse à choisir des chiens qui possèdent les mêmes caractéristiques "faciales" que les leurs. Par le mécanisme du transfert, les races de chiens dont la tête nous rappellent la nôtre susciteraient donc automatiquement en nous davantage d'amour et de bienveillance à leur égard.

La ressemblance n'est pas que physique

Dans un autre article, le professeur Coren s'est intéressé à la ressemblance qui pouvait exister entre la personnalité de l'homme et celle de son chien et ses observations semblent confirmer que l'homme a effectivement tendance à se tourner vers une race de chiens qui possède une personnalité proche de la sienne. Sur base de cinq grands traits de personnalité utilisés en psychologie - le professeur a mis en lumière cette ressemblance : pour les maîtres, ces cinq grands traits étaient les mêmes chez eux et chez leur chien ; pour l'entourage, quatre des cinq traits étaient pareils chez le maître et chez son chien, excluant par-là le phénomène de projection qui consiste, pour l'homme, à projeter sur son fidèle compagnon, ses propres traits de caractère.

Maître et chien s'adaptent l'un à l'autre

Si l'homme a tendance à se choisir un animal de compagnie qui lui ressemble, il est aussi lui-même influencé par le tempérament propre à la race de son compagnon. Et inversement, ce dernier s'adapte et ressemble de plus en plus à son maître au fil du temps qu'ils passent ensemble. Un peu comme un vieux couple en somme.

Les comportements du maître finissent, à la longue, par déteindre sur l'animal qui capte les goûts, les humeurs et les peurs de son maître, et inversement, explique Lynn Hoover, fondatrice de l'International Association of Animal Behavior Consultants (IAABC) et auteure d'un livre intitulé The Family in Dog Behavior Consulting, pour qui ce mimétisme inconscient pourrait s'avérer très bénéfique : ainsi, un chien calme pourrait, par exemple, avoir un effet apaisant pour une personne anxieuse ou, au contraire, un animal très sociable qui va spontanément vers les gens pourrait inciter un individu plutôt renfermé à en faire de même, avance-t-elle.

Nos partenaires