Malaisie: les touristes nudistes qui avaient "provoqué la colère des esprits" expulsés

12/06/15 à 21:50 - Mise à jour à 21:50

Source: Belga

Quatre touristes occidentaux ont plaidé coupable vendredi devant un tribunal en Malaisie qui a ordonné leur expulsion pour avoir posé nus sur le mont Kinabalu, certains habitants de la région voyant dans ces actes l'origine du récent séisme mortel qui a secoué cette montagne sacrée.

Malaisie: les touristes nudistes qui avaient "provoqué la colère des esprits" expulsés

© AFP

Les jeunes gens - une Britannique, un Néerlandais et un frère et une soeur canadiens, tous âgés entre 22 et 24 ans - étaient jugés pour "actes obscènes dans un lieu public" devant un tribunal de Kota Kinabalu, capitale de l'Etat de Sabah. Ils avaient été interpellés quelques jours après le séisme de magnitude 6,0 du 5 juin, qui a fait 18 morts sur le mont Kinabalu, l'un des sommets les plus élevés d'Asie du Sud-Est, sur l'île de Bornéo.

Le tribunal a ordonné l'expulsion des quatre touristes qui risquaient jusqu'à trois mois de prison. Ils ont été condamnés à trois jours de détention, ce qui correspond au temps qu'ils ont passé en détention préventive, ainsi qu'à une amende de 5.000 ringgit (1.180 euros).

"Il s'agit de rappeler aux touristes de ne pas ignorer les traditions et la culture locales", a déclaré à l'AFP le ministre du Tourisme de l'Etat de Sabah. Les jeunes gens font partie d'un groupe de dix touristes dont les photos dans le plus simple appareil au sommet de la montagne se sont répandues sur les réseaux sociaux, provoquant la colère d'habitants de la région après le séisme de la semaine dernière.

Une montagne sacrée

La montagne culminant à 4.095 mètres d'altitude est inscrite par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité et est très prisée par les amateurs de trekking. Elle est sacrée pour la tribu Kadazan Dusun qui y vit et pense que c'est un lieu de repos pour les esprits. Arrivés menottés au tribunal face à une horde de journalistes, les deux hommes et les deux femmes ont tous plaidé "coupable".

Selon la lecture des faits reprochés, les touristes se sont lancés le défi d'enlever leurs habits pour voir qui pourrait résister à l'air froid au sommet de la montagne, ignorant les réprimandes de leur guide local. Les deux hommes étaient complètement nus tandis que les femmes étaient seins nus, selon l'accusation.

La police a indiqué vendredi à l'AFP qu'elle recherchait toujours cinq autres suspects, mais que certains avaient sans doute déjà quitté l'Etat de Sabah. A la suite du séisme, l'un des plus forts recensés en Malaisie depuis des décennies, des utilisateurs de réseaux sociaux et des responsables malaisiens s'étaient concentrés sur les nudistes, certains suggérant que les agissements de ces touristes avaient provoqué la colère des esprits et entraîné le tremblement de terre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires