Hollande annonce sa participation au sommet de la Francophonie à Kinshasa

27/08/12 à 18:42 - Mise à jour à 18:42

Source: Le Vif

(Belga) Le président français François Hollande a annoncé lundi qu'il participerait au sommet en octobre de l'Organisation internationale de la Francophonie à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), soulignant sa volonté de "tout dire partout" en Afrique.

Plusieurs associations congolaises et françaises lui avaient demandé de "ne pas se rendre" à ce sommet à Kinshasa, pour ne pas conforter le régime de Joseph Kabila qui dirige le pays depuis 2001. "En 2050, 80% des Francophones seront africains, 700 millions de femmes et d'hommes, chacun comprend ici l'enjeu", a déclaré le président français, devant la Conférence des ambassadeurs, réunie à l'Elysée. "Je me rendrai dans quelques semaines au sommet de la Francophonie à Kinshasa. J'y réaffirmerai que la Francophonie, ce n'est pas simplement une langue en partage mais aussi une communauté de principes et d'idéaux dont le rappel à chaque occasion est nécessaire, et notamment en RDC mais pas seulement là", a-t-il dit. Il s'agira du premier voyage officiel en Afrique du président élu en mai. Pays francophone le plus peuplé au monde, la RDC n'a jusqu'à présent jamais accueilli de sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Le principal parti d'opposition en RDC, l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), avait réclamé la délocalisation du sommet de la Fancophonie, tandis qu'une association de Français d'origine congolaise a saisi la justice française pour tenter d'empêcher la tenue de la réunion. Joseph Kabila a été élu à la présidentielle de 2006, réélu en 2011, mais cette élection a été entachée d'irrégularités relevées par des missions d'observation nationales et étrangères. La RDC reste en guerre dans l'Est, où des combats opposent depuis mai l'armée à des mutins. (OSA)

Nos partenaires