Hausse de la contribution de la Chine et des émergents au budget de l'ONU

26/12/12 à 14:47 - Mise à jour à 14:47

Source: Le Vif

(Belga) La Chine, l'Inde, le Brésil et d'autres puissances émergentes ont accepté d'accroître leur part dans le budget de l'ONU selon les termes d'un accord trouvé cette semaine, a-t-on appris auprès de diplomates.

Hausse de la contribution de la Chine et des émergents au budget de l'ONU

Plusieurs pays européens de premier plan, comme le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France, ainsi que le Japon verront en revanche leurs contributions diminuer, en raison de la crise économique qu'ils traversent. En dehors des missions de maintien de la paix, dont le coût dépasse 7,5 milliards de dollars par an, le budget 2012-2013 de l'ONU s'établit à 5,4 milliards de dollars. La contribution des Etats-membres est calculée en fonction de leur poids dans le PIB mondial, mais de nombreux pays, en raison de règlements complexes, paient finalement moins que cette part théorique. Pour ce nouveau budget, la Chine a accepté une augmentation de 61% de sa contribution, portant sa part dans le budget onusien de 3,2 à 5,1% pour devenir le 6e contributeur des Nations unies. Le Brésil, qui aspire à un statut de membre permanent du Conseil de sécurité, au même titre que l'Inde, verra quant à lui sa contribution bondir de 82%, ce qui le fera passer de 1,6 à 2,9% du budget total. La part de l'Inde augmentera de son côté de 24%, passant de 0,5 à 0,66%. La contribution russe s'accroîtra de 52%. Les Etats-Unis restent le premier contributeur au budget onusien, avec une cotisation représentant 22% du total, même si l'économie de ce pays représente 24,2% du PIB mondial. A la deuxième place, le Japon voit sa part diminuer, à 10,8%, contre 12,5% auparavant. (MONIKA GRAFF)

Nos partenaires