Grève TEC Liège-Verviers - Le patron des TEC dénonce le rôle du PTB

01/12/13 à 15:58 - Mise à jour à 15:58

Source: Le Vif

(Belga) L'administrateur-délégué de la Société Régionale Wallonne du Transport (SRWT), Jean-Marc Vandenbroucke, a pointé du doigt dimanche le rôle du PTB dans l'agitation sociale qui a touché le TEC Liège-Verviers ces derniers jours.

Grève TEC Liège-Verviers - Le patron des TEC dénonce le rôle du PTB

"Il y a une instrumentalisation des syndicats par une force politique qui vise une autre fin", a affirmé M. Vandenbroucke sur le plateau de "Mise au point" (RTBF) en citant le PTB. La grève sauvage qui a paralysé les TEC à Liège et entraîné un mouvement de solidarité à Charleroi trouve son origine dans des événements qui se sont produits à Herstal, commune où le PTB s'est implanté. Des chauffeurs, couverts par des délégués CGSP, n'ont pas respecté un itinéraire en raison de travaux qui compliquaient la circulation des bus. La direction les a convoqués et une grève sauvage a éclaté. Du côté syndical, l'on réfute toute manipulation par le PTB mais on reconnaît que certains délégués sont membres ou proches du PTB comme d'autres du PS. "Dire qu'il n'y a pas de contacts, ça n'est pas vrai. Parler d'infiltration, de manipulation, je ne pense pas. Politiquement parlant, le PTB est un parti qui bouge beaucoup et comme c'est à Herstal, ils ont certainement été à l'écoute. Il y a des délégués syndicaux au PS, il y en a au PTB mais pas beaucoup. Il n'y pas que dans les TEC. Dans la métallurgie, c'est une situation qui existe aussi", a expliqué Claude Vickevorst, secrétaire CGSP, interrogé par l'Agence Belga. Poursuivant son réquisitoire, le patron des TEC a déploré l'incapacité de la hiérarchie syndicale à faire respecter à Liège les engagements pris en matière de concertation sociale, notamment l'absence de recours à la grève sans préavis. Il a dénoncé une "guérilla" entre les syndicats, "une concurrence féroce qui amène à la surenchère". "Dans les TEC, les relations sociales sont parfois très compliquées. Vu de l'extérieur, l'action peut paraître exagérée mais chaque partenaire social a sa part de responsabilité", a fait remarquer M. Vickevorst. (Belga)

Nos partenaires