Grève de la faim dimanche d'environ 3.000 Palestiniens détenus en Israël

24/02/13 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Le Vif

(Belga) Environ 3.000 Palestiniens détenus en Israël ont décidé d'observer une journée de grève de la faim dimanche pour protester contre la mort en détention la veille d'un jeune Palestinien.

"Environ 3.000 prisonniers ont annoncé qu'ils allaient refuser les repas", a indiqué à l'AFP le porte-parole des services pénitentiaires israéliens, Sivan Weizman, précisant "il s'agit uniquement des trois repas d'aujourd'hui". "Alerte aux émeutes", titrait le quotidien Israël Hayom, considéré comme proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu, évoquant des "tensions au sein de la direction des services de sécurité, qui craint des troubles et des heurts dans la foulée de la mort d'un prisonnier palestinien". "Tout l'appareil de sécurité, les services pénitentiaires en particulier, sont en état d'alerte renforcée aujourd'hui", affirme pour sa part le quotidien Maariv de dimanche. Un jeune prisonnier palestinien détenu en Israël est décédé samedi en raison d'un "malaise", selon les services secrets israéliens qui l'interrogeaient, tandis que le Premier ministre palestinien Salam Fayyad demandait à connaître les "vraies raisons" de sa mort. M. Fayyad s'est dit "choqué" par le décès du détenu, Arafat Jaradat, âgé de 30 ans et père de deux enfants, et a souligné la nécessité de "divulguer promptement les vraies raisons qui ont conduit à son martyre". L'autopsie devait avoir lieu dimanche au Centre national médico-légal d'Israël. Le ministre palestinien des Prisonniers, Issa Qaraqaë, a confirmé qu'un médecin palestinien et la famille Jaradat y assisteraient. Arafat Jaradat ne faisait pas partie des prisonniers palestiniens en grève de la faim de longue durée en Israël, dont le mouvement a déclenché d'importantes manifestations de solidarité ces derniers jours, mais son décès risque d'envenimer une situation déjà tendue. (DEL)

Nos partenaires