Greenpeace soutient le choix de Daimler pour la climatisation de nouveaux modèles Mercedes

18/07/13 à 17:58 - Mise à jour à 17:58

Source: Le Vif

(Belga) L'organisation non gouvernementale Greenpeace a apporté jeudi son soutien au constructeur automobile allemand Daimler, aux prises avec la Commission européenne qui juge non conforme la climatisation de ses nouveaux modèles Mercedes.

"Je me réjouis que Daimler ait eu le cran de mettre le holà à la nouvelle génération de CFC", un gaz utilisé pour la climatisation des voitures, a déclaré Wolfgang Lohbeck, spécialiste automobile de Greenpeace. Le gaz réfrigérant que Daimler se refuse à utiliser, baptisé R1234yf, pourrait avoir des effets polluants et cancérigènes, estime M. Lohbeck. "Les effets (de ce gaz) sur l'environnement sont totalement impossibles à estimer", juge l'expert de Greenpeace, qui appelle à autoriser l'utilisation de l'ancien gaz réfrigérant le temps de trouver une solution. Mardi, le commissaire européen à l'Industrie Antonio Tajani a rappelé l'obligation faite à tous les constructeurs d'équiper à compter du 1er janvier 2013 tous les systèmes de climatisation de leurs nouvelles gammes pour pouvoir utiliser ce nouveau gaz réfrigérant, considéré par ses services comme moins nocif pour l'environnement. Daimler ne s'y est pas conformé, évoquant un risque pour la sécurité pour ses clients en raison du caractère inflammable du produit en cas d'accident, constaté par le constructeur lors de plusieurs tests. M. Tajani a estimé mardi que le risque évoqué par Daimler n'était "pas confirmé". Une source proche de la Commission a affirmé jeudi que le problème "ne venait vraisemblablement pas du gaz réfrigérant en lui-même". Les modèles Mercedes concernés sont les classes A, B, CLA et SL récemment sorties d'usine. (Belga)

Nos partenaires