Gouvernement bruxellois - Les règles du Fonds de garantie ont été revues pour soutenir la relance

07/03/13 à 19:21 - Mise à jour à 19:21

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement bruxellois a adapté les règles du Fonds bruxellois de Garantie aux PME afin d'atténuer les effets de la crise mondiale sur le financement des PME de la capitale et leur accès au crédit bancaire.

Le Fonds Bruxellois de Garantie est un instrument de politique économique précisément destiné a réserver un accès plus aisé des PME, micro-entreprises et indépendants au crédit bancaire. L'entreprise ou l'indépendant qui ne disposerait pas des garanties réelles ou personnelles suffisantes pour couvrir une demande de crédit professionnel peut s'adresser au Fonds via sa banque pour obtenir de la Région le supplément de la garantie nécessaire. Selon le ministre de l'Economie et de l'Emploi Benoît Cerexhe qui a pris part jeudi à sa dernière réunion de gouvernement, le Fonds de Garantie aidait environ 70 entreprises par an en 2004 pour en arriver actuellement à une moyenne de 400. Il couvre annuellement près de 20 millions d'euros de crédits professionnels. Depuis 2009, le Fonds a été sollicité à 4 reprises pour la mise en oeuvre de mesure de crises. Ces mesures devraient s'arrêter le 30 juin 2013. Ce nouveau règlement vient remplacer l'ancien en y amenant des adaptations dans l'optique de préparer la relance économique. Dans les nouveautés, on épinglera la garantie express verte qui propose une garantie plafonnée à 250.000 euros d'intervention pour les prêts verts ou les prêts réalisés par un demandeur exerçant une activité verte; et la la garantie express microfinance qui propose une couverture de crédits comprise entre 1000 et 20.000 euros aux micro-entrepreneurs accompagnés par un professionnel du chiffre ou tout autre organisme de conseil auprès des PME ( Crédal, Microstart, Gel, ¿) (KAV)

Nos partenaires